Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 094,97
    -7,36 (-0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 035,41
    -2,19 (-0,04 %)
     
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,33 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0850
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 335,20
    -2,00 (-0,09 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 708,55
    +454,59 (+0,72 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 450,91
    -17,19 (-1,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,80
    +0,93 (+1,21 %)
     
  • DAX

    18 693,37
    +2,05 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    8 317,59
    -21,64 (-0,26 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,76 (+1,10 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     
  • Nikkei 225

    38 646,11
    -457,11 (-1,17 %)
     
  • HANG SENG

    18 608,94
    -259,77 (-1,38 %)
     
  • GBP/USD

    1,2738
    +0,0040 (+0,31 %)
     

Covid-19 : Jair Bolsonaro soupçonné d'avoir falsifié des certificats de vaccins, son domicile perquisitionné

Bloomberg / Getty Images

La police a perquisitionné mercredi 3 mai le domicile de l'ex-président brésilien Jair Bolsonaro et saisi son téléphone et une arme, dans le cadre d'une enquête sur la falsification de certificats de vaccination contre le Covid-19 par son entourage. "Je n'ai rien falsifié. Je n'ai pas été vacciné, un point c'est tout", a déclaré l'ancien président d'extrême droite (2019-2022) aux journalistes devant sa résidence dans la capitale brésilienne, Brasilia. "Tous les citoyens sont égaux, mais de là à faire une perquisition chez un ex-président juste pour créer un événement (médiatique)...", a déploré celui dont la gestion de la pandémie a été très critiquée.

La Police fédérale (PF) a expliqué dans un communiqué avoir fait 16 perquisitions, à Rio de Janeiro et Brasilia, visant "un réseau criminel" soupçonné "d'introduire de fausses données de vaccination contre le Covid dans les systèmes de santé publique". Les faux certificats de vaccination auraient été "utilisés pour contourner les restrictions sanitaires imposées par les pouvoirs publics au Brésil et aux Etats-Unis", peut-on également lire dans le communiqué.

Six mandats d'arrêt ont été émis. Selon les médias brésiliens, les policiers ont interpellé Mauro Cid, ancien aide de camp et homme à tout faire de Bolsonaro durant sa présidence. Il aurait grâce à des contacts dans le système sanitaire ou l'administration obtenu des certificats frauduleux de vaccination pour Bolsonaro et sa fille, lui-même et des membres de sa famille, selon (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Comment déclarer votre bien immobilier aux impôts, notre comparatif des cartes de fidélité pour vos courses… Le flash éco du jour
JO de Paris 2024 : plus de 200.000 candidatures reçues pour devenir bénévole
La Russie a établi un mur de mines pour déjouer la contre-offensive ukrainienne
Les retraites en or de ces eurodéputés français
Les dérogations pour l'utilisation de néonicotinoïdes sont illégales, tranche le Conseil d’État