La bourse ferme dans 8 h 6 min
  • CAC 40

    6 642,05
    -8,86 (-0,13 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 147,11
    -18,37 (-0,44 %)
     
  • Dow Jones

    34 869,37
    +71,37 (+0,21 %)
     
  • EUR/USD

    1,1681
    -0,0021 (-0,18 %)
     
  • Gold future

    1 740,30
    -11,70 (-0,67 %)
     
  • BTC-EUR

    35 783,19
    -1 971,82 (-5,22 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 036,31
    -65,21 (-5,92 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,26
    +0,81 (+1,07 %)
     
  • DAX

    15 536,80
    -37,08 (-0,24 %)
     
  • FTSE 100

    7 064,55
    +1,15 (+0,02 %)
     
  • Nasdaq

    14 969,97
    -77,73 (-0,52 %)
     
  • S&P 500

    4 443,11
    -12,37 (-0,28 %)
     
  • Nikkei 225

    30 183,96
    -56,10 (-0,19 %)
     
  • HANG SENG

    24 581,61
    +372,83 (+1,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,3675
    -0,0029 (-0,21 %)
     

Covid-19: Israël persiste avec la 3e dose de vaccin, malgré l'appel de l'OMS pour un moratoire

·2 min de lecture
Une femme se faisant vacciner à Tel-Aviv en Israël, le 5 juillet 2021 (photo d'illustration) - JACK GUEZ / AFP
Une femme se faisant vacciner à Tel-Aviv en Israël, le 5 juillet 2021 (photo d'illustration) - JACK GUEZ / AFP

Le gouvernement israélien continue ce jeudi d'administrer des troisièmes doses de vaccin anticovid aux personnes âgées de 60 ans et plus, en dépit de l'appel de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) en faveur d'un moratoire sur cette pratique.
À l'heure où des pays occidentaux s'efforcent de vacciner un maximum de leur population avec deux doses contre le coronavirus, Israël a lancé vendredi dernier une campagne en faveur d'une troisième dose de vaccin, principalement des laboratoires Pfizer/BioNtech, pour les personnes âgées de 60 ans et plus. Le président Isaac Herzog, le chef de l'opposition Benjamin Netanyahu et la mère du Premier ministre Nafatli Bennett ont notamment reçu cette troisième dose, une piqûre de rappel visant à renforcer le système immunitaire face à la propagation du variant Delta, plus contagieux que les autres.

Or mercredi, le patron de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus, a appelé à un moratoire sur l'administration de ces vaccins de rappel, afin de laisser ces doses à disposition des pays qui n'ont pu immuniser qu'une partie infime de leur population. Jeudi, le gouvernement israélien n'a pas commenté directement la demande de l'OMS, mais a signifié son intention de continuer à administrer des doses de rappel. "Ceux qui sont âgés de 60 ans et plus et qui n'ont pas encore reçu de troisième dose sont six fois plus susceptibles d'être gravement malades, voire de mourir", a déclaré Naftali Bennett.

262.000 Israéliens de 60 ans et plus

"Je demande à ce que, dans les deux à trois prochaines semaines, d'ici à ce que vous vous fassiez vacciner et que vous attendiez cinq jours après votre troisième dose, de faire attention à vous", a-t-il ajouté.

Depuis dimanche et l'ouverture de la campagne de rappel, plus de 262.000 Israéliens âgés de 60 ans et plus, soit 21% de cette tranche d'âge, ont reçu une troisième dose, selon les dernières données du ministère de la Santé. Et des rendez-vous ont déjà été pris pour 381.000 personnes, selon le ministère. "Les personnes âgées ont un sens plus développé de la responsabilité et en même temps, elles ont vraiment peur d'être gravement malades en cas d'infection", a déclaré jeudi à l'AFP Shoshana, une résidente de Jérusalem âgée de 75 ans et sur le point de recevoir sa piqûre de rappel.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles