La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 730,16
    -298,49 (-0,85 %)
     
  • Nasdaq

    14 163,27
    -176,98 (-1,23 %)
     
  • Nikkei 225

    27 772,93
    +305,70 (+1,11 %)
     
  • EUR/USD

    1,1307
    -0,0040 (-0,35 %)
     
  • HANG SENG

    24 952,35
    +824,50 (+3,42 %)
     
  • BTC-EUR

    37 757,53
    +651,17 (+1,75 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 013,53
    +18,27 (+1,84 %)
     
  • S&P 500

    4 484,52
    -48,24 (-1,06 %)
     

Covid-19 : les inquiétudes de l'OMS autour du taux de réinfection d'Omicron

·1 min de lecture
Malgré l'efficacité des vaccins, l'OMS a averti mercredi que le variant Omicron semble avoir un taux de réinfection plus élevé, mais provoquer des symptômes moins sévères. (Image d'illustration)
Malgré l'efficacité des vaccins, l'OMS a averti mercredi que le variant Omicron semble avoir un taux de réinfection plus élevé, mais provoquer des symptômes moins sévères. (Image d'illustration)

Omicron semble avoir un taux de réinfection plus élevé, mais provoquer des symptômes moins sévères, a annoncé mercredi 8 décembre l'Organisation mondiale de la santé (OMS), tandis que les laboratoires Pfizer et BioNTech ont assuré que leur vaccin contre le Covid-19 était « toujours efficace » après trois doses face à ce variant.

« Des données préliminaires venant d'Afrique du Sud suggèrent un risque de réinfection » des personnes guéries de la maladie ou vaccinées « plus élevé avec Omicron, mais davantage de données sont nécessaires » pour tirer des conclusions plus fermes, a prudemment déclaré le patron de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus. « Il y a aussi des éléments qui laissent à penser qu'Omicron provoque des symptômes moins graves que Delta - actuellement le variant le plus répandu -, mais là aussi il est trop tôt pour en être certain », a-t-il ajouté.

Pfizer et BioNTech ont de leur côté insisté sur l'efficacité de leur vaccin actuel contre le variant Omicron. Ces annonces ont été précédées par celles de scientifiques de haut rang de l'OMS et de la Maison Blanche, selon lesquels les vaccins existants contre le Covid-19 demeurent a priori pertinents face à ce variant, dont la récente découverte en Afrique du Sud suscite un vent de panique.

À LIRE AUSSIDemorand ? Pourquoi le variant Omicron affole la planète

La virologue américaine Angela Rasmussen a estimé que les premières données publiées par Pfizer et d'autres études indépendantes étaient « au moins en [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles