La bourse ferme dans 7 h 50 min
  • CAC 40

    5 551,20
    -8,37 (-0,15 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 606,38
    +3,97 (+0,11 %)
     
  • Dow Jones

    30 996,98
    -179,02 (-0,57 %)
     
  • EUR/USD

    1,2180
    +0,0006 (+0,05 %)
     
  • Gold future

    1 850,70
    -5,50 (-0,30 %)
     
  • BTC-EUR

    27 357,67
    -132,05 (-0,48 %)
     
  • CMC Crypto 200

    675,18
    -1,72 (-0,25 %)
     
  • Pétrole WTI

    52,63
    +0,36 (+0,69 %)
     
  • DAX

    13 879,40
    +5,43 (+0,04 %)
     
  • FTSE 100

    6 680,84
    -14,23 (-0,21 %)
     
  • Nasdaq

    13 543,06
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    3 841,47
    -11,60 (-0,30 %)
     
  • Nikkei 225

    28 822,29
    +190,84 (+0,67 %)
     
  • HANG SENG

    30 159,01
    +711,16 (+2,41 %)
     
  • GBP/USD

    1,3707
    +0,0023 (+0,17 %)
     

Covid-19 : le gouvernement va mettre en place une aide pour les travailleurs précaires, annonce Elisabeth Borne

franceinfo avec AFP
·1 min de lecture

Cette aide individualisée et versée par Pôle emploi doit concerner "environ 300 000 personnes, dont 70 000 jeunes" et "son versement durera le temps que le marché du travail se stabilise", a précisé la ministre dans une interview au quotidien "Les Echos".

Une "aide exceptionnelle". Avant la conférence de presse de Jean Castex, qui doit préciser jeudi 26 novembre les conditions de l'assouplissement du confinement, Elisabeth Borne a annoncé un coup de pouce pour les personnes précaires qui travaillaient "significativement, même s'ils alternaient période de travail et de chômage" avant la crise du Covid-19. La ministre du Travail veut garantir "un revenu de remplacement mensuel minimal", indique-t-elle dans une interview parue jeudi dans Les Echos (article pour les abonnés).

Cette aide individualisée et versée par Pôle emploi doit concerner "environ 300 000 personnes, dont 70 000 jeunes" et "son versement durera le temps que le marché du travail se stabilise", ajoute-t-elle. Emmanuel Macron avait annoncé une "réponse exceptionnelle" pour "les saisonniers, les extras qui n'ont plus d'engagement depuis des mois, les précaires qui travaillaient les années précédentes, mais ne retrouvent plus d'emplois". Il avait aussi évoqué "les jeunes qui n'arrivent à trouver ni emploi étudiant ni premier emploi", affirmant que "le plan 'Un jeune, une solution' fera l'objet de moyens accrus".

Le télétravail reste la règle jusqu'aux fêtes de Noël

Sur ce point, le plan présenté en juillet "se déploie très bien", affirme la ministre, qui cite notamment "128 000" intentions de recours (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi

Ce contenu pourrait également vous intéresser :