La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 765,52
    -30,23 (-0,44 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 080,15
    -27,87 (-0,68 %)
     
  • Dow Jones

    34 580,08
    -59,71 (-0,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,1317
    +0,0012 (+0,10 %)
     
  • Gold future

    1 782,10
    +21,40 (+1,22 %)
     
  • BTC-EUR

    43 713,85
    +1 627,66 (+3,87 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 367,14
    -74,62 (-5,18 %)
     
  • Pétrole WTI

    66,22
    -0,28 (-0,42 %)
     
  • DAX

    15 169,98
    -93,13 (-0,61 %)
     
  • FTSE 100

    7 122,32
    -6,89 (-0,10 %)
     
  • Nasdaq

    15 085,47
    -295,85 (-1,92 %)
     
  • S&P 500

    4 538,43
    -38,67 (-0,84 %)
     
  • Nikkei 225

    28 029,57
    +276,20 (+1,00 %)
     
  • HANG SENG

    23 766,69
    -22,24 (-0,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,3235
    -0,0067 (-0,50 %)
     

Covid-19 France: les tests désormais payants pour les non-vaccinés

·1 min de lecture

Comme prévu par les autorités sanitaires, les tests de dépistage du Covid-19 ne sont plus remboursés depuis ce vendredi 15 octobre, sauf cas exceptionnels. Les Français qui refusent le vaccin devront désormais débourser pour payer leurs tests. Reportage dans une pharmacie parisienne.

Avec Aram Mbengue, du service France de RFI

À la mi-journée ce vendredi, la tente installée devant la pharmacie Aprium dans le XVIe arrondissement de la capitale est désespérément vide. Et pour cause, il faut maintenant payer 44 euros pour un test PCR et 25 euros pour un test antigénique. Une mesure que les clients de l’officine approuvent.

« Je trouve que c'est très bien, dit l'un d'eux, parce qu'il y avait beaucoup de gens qui abusaient de la situation pour se faire faire des tests gratuits, pour pouvoir rentrer en boîte, ou aller au cinéma. Eh ben, comme ça maintenant, ils vont devoir payer. » Pour une autre cliente, « ça motive les personnes à se faire vacciner, donc ça peut être une bonne chose dans ce sens-là ».

À lire aussi : France: faut-il faire payer les tests PCR ?

« Baisse entre 50 et 70 % des tests »

Mais en attendant de voir si la fin de la gratuité des tests a effectivement incité les réticents à se faire vacciner, le pharmacien Fréderic Desmoulins lui, a déjà constaté une diminution tests effectués au quotidien : « On est passé de 70 à 100 tests par jour, là on est à 20, vous voyez. Donc je pense que d'ici quelques jours, il n'y aura plus une tente devant les officines si ça continue comme ça. Donc on est sur une baisse entre 50 et 70 % des tests. »

A noter que les tests de dépistage restent toujours gratuits pour les mineurs, les cas contacts et les personnes vaccinées. Mais, à ce jour, près de 7 millions de français ne sont pas complétement ou pas du tout vaccinés contre le Covid-19.

À lire également : France: le Ségur de la santé et les tests anti-Covid plombent le budget de la Sécu

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles