Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 167,50
    -20,99 (-0,26 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 064,14
    -8,31 (-0,16 %)
     
  • Dow Jones

    40 003,59
    +134,21 (+0,34 %)
     
  • EUR/USD

    1,0872
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    2 419,80
    +34,30 (+1,44 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 742,98
    +729,67 (+1,20 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 376,08
    +2,23 (+0,16 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,00
    +0,77 (+0,97 %)
     
  • DAX

    18 704,42
    -34,39 (-0,18 %)
     
  • FTSE 100

    8 420,26
    -18,39 (-0,22 %)
     
  • Nasdaq

    16 685,97
    -12,35 (-0,07 %)
     
  • S&P 500

    5 303,27
    +6,17 (+0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    38 787,38
    -132,88 (-0,34 %)
     
  • HANG SENG

    19 553,61
    +177,08 (+0,91 %)
     
  • GBP/USD

    1,2706
    +0,0035 (+0,28 %)
     

Covid-19 : vers la fin de l'obligation vaccinale pour les soignants ?

Pixabay

Son avis est très suivi par le Gouvernement. La Haute autorité de santé (HAS) a ouvert ce lundi la voie à la fin de la vaccination obligatoire anti-Covid chez les soignants, réservant toutefois son avis définitif pour fin mars. "Dans le contexte actuel, l'obligation vaccinale contre la Covid-19 pourrait être levée pour tous les professionnels visés" par cette contrainte, a jugé la HAS, dans un projet d'avis rendu public sur son site. "Cette vaccination devrait toutefois rester fortement recommandée, en particulier pour les professions pour lesquelles une recommandation de vaccination est actuellement en vigueur pour la grippe", prévient-elle.

Mais il ne s'agit pas d'une position définitive. L'institution va maintenant, au vu de "l'importance sociétale" du sujet, mener pendant un mois une consultation publique, avant de rendre un avis final fin mars. Depuis 2021, l'ensemble des soignants - et plus généralement toute personne travaillant en milieu hospitalier - doivent être vaccinés contre le Covid pour pouvoir exercer leur profession. Le sujet a suscité d'importants débats. Plusieurs forces d'opposition - à gauche, la France insoumise (LFI), à l'extrême droite, le Rassemblement national (RN) - réclament la réintégration des soignants non vaccinés.

Le gouvernement, ainsi que de nombreux professionnels de santé, y sont opposés pour des raisons médicales et déontologiques. Toutefois, l'exécutif a décidé de s'en remettre à la HAS qu'il a plus globalement saisie sur l'ensemble des vaccins (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les (gros) écarts entre les petites retraites du privé et du public, la bulle boursière va éclater… Le flash éco du jour
Racisme, sexisme... des députés écolos lèvent le voile sur les (nombreuses) menaces qu'elles subissent
Partage de la valeur : le gouvernement promet de reprendre dans la loi l'accord des partenaires sociaux
Russie : le PIB a mieux résisté que prévu malgré les sanctions occidentales
Salaire : le Medef s'attend à des augmentations au niveau de l'inflation en 2023