La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 762,34
    +85,47 (+1,51 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 318,20
    +39,16 (+1,19 %)
     
  • Dow Jones

    29 103,92
    -121,69 (-0,42 %)
     
  • EUR/USD

    0,9781
    -0,0038 (-0,39 %)
     
  • Gold future

    1 675,10
    +6,50 (+0,39 %)
     
  • BTC-EUR

    20 208,77
    +429,74 (+2,17 %)
     
  • CMC Crypto 200

    451,27
    +7,84 (+1,77 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,31
    -0,92 (-1,13 %)
     
  • DAX

    12 114,36
    +138,81 (+1,16 %)
     
  • FTSE 100

    6 893,81
    +12,22 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    10 762,51
    +25,01 (+0,23 %)
     
  • S&P 500

    3 637,48
    -2,99 (-0,08 %)
     
  • Nikkei 225

    25 937,21
    -484,84 (-1,83 %)
     
  • HANG SENG

    17 222,83
    +56,96 (+0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,1115
    -0,0009 (-0,08 %)
     

Covid-19 : la fin des aides sonne le glas d’un certain nombre de PME

·2 min de lecture
© MAXIMILIEN CARLIER / EUROPE 1

Le rythme des défaillances d'entreprises s'est nettement accéléré en un an avec près de 10 000 défaillances répertoriées. C'est un niveau quasiment similaire à celui d'avant la crise sanitaire. Dans la plupart des cas, il s'agit de jeunes entreprises en lien direct avec les consommateurs qui ne profitent plus des aides mises en place.

C'est un dur retour à la réalité. Avec près de 10 000 défaillances d'entreprises au premier trimestre 2022, le rythme s'est nettement accéléré : +35% en un an, selon les chiffres d'Altarès, expert historique et référent de la data d’entreprise. Ce n'est pas totalement le niveau de 2020, mais l'accélération a été brusque depuis quelques semaines. Fin des aides, changements d'habitudes des consommateurs, et dans un cas sur deux, la jeunesse de l'entreprise est en cause.

"Ces entreprises n'ont pas eu le temps de rencontrer leur business. Elles n'ont pas eu le temps, sans pour autant pouvoir bénéficier de la totalité des aides, puisqu'il n'y avait pas suffisamment d'historique d'activité", précise au micro d'Europe 1 Thierry Millon, directeur des études chez Altarès.

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

Les entreprises les plus concernées par ces défaillances

Le spécialiste explique également quels types d'entreprises sont concernés : "Ce sont des entreprises de petite taille, plutôt dans le commerce, la restauration, mais aussi un peu des entreprises artisanales du bâtiment." Dans le bâtiment, la construction, mais aussi dans les industries mécaniques et de la métallurgie.

La sinistralité est particulièrement marquée pour les jeunes entreprises (48% des défaillances concernent des entreprises âgées de 0 à 5 ans) et les PME de moins de 50 salariés (645 PME de cette taille ont défailli, soit +56%). La plupart des activités sont dans le rouge mais celles à d...

Lire la suite sur Europe1

VIDÉO - Covid-19 : la Chine atteint un nouveau record de contaminations avec 20 000 cas quotidiens