Marchés français ouverture 49 min
  • Dow Jones

    34 196,82
    +322,58 (+0,95 %)
     
  • Nasdaq

    14 369,71
    +97,98 (+0,69 %)
     
  • Nikkei 225

    29 061,49
    +186,26 (+0,65 %)
     
  • EUR/USD

    1,1940
    +0,0006 (+0,05 %)
     
  • HANG SENG

    29 277,11
    +394,65 (+1,37 %)
     
  • BTC-EUR

    28 948,41
    +1 245,01 (+4,49 %)
     
  • CMC Crypto 200

    831,74
    +45,12 (+5,74 %)
     
  • S&P 500

    4 266,49
    +24,65 (+0,58 %)
     

Covid-19: faute d'anticipation, l'Inde est ravagée par l'épidémie

·2 min de lecture

LES PAYS FACE AU COVID (10/10) - Le pays qui arrose le monde de vaccins est ravagé par l'épidémie de Covid-19. Le gouvernement Modi, tout à ses convictions nationalistes, n'a rien anticipé.

Il y a trois mois, l' pensait avoir échappé au pire. La vague de Covid-19 qui avait sévi à l'automne semblait se stabiliser, les écoles rouvraient, on espérait le retour à un semblant de vie normale. Le gouvernement triomphait. Le Bharatiya Janata Party votait une résolution louant les qualités de visionnaire du Premier ministre. Le pays pouvait s'enorgueillir d'avoir le premier producteur mondial de vaccins, le Serum Institute of India (SII). Et puis, fin mars, les espoirs se sont effondrés. L'épidémie s'est remise à flamber, au point que fin avril une aide internationale a été mise en place.

Généralement pétri d'orgueil, le ministère des Affaires étrangères indien en est réduit à tweeter des images de matériel en train d'être déchargé d'avions étrangers, afin de saluer les "exemples de coopération internationale". Vu le faible nombre de tests pratiqués en dehors des grandes agglomérations, certains épidémiologistes estiment . Une étude indique que 21 % des Indiens présentent des anticorps au Covid, alors que New Delhi affirme que seuls 1 % ont été contaminés.

Il est difficile de comprendre la lenteur avec laquelle le gouvernement a réagi face à cette tragédie. Son chef, Narendra Modi, s'est non seulement abstenu d'interdire les grands rassemblements, mais il les a encouragés. Comme le pèlerinage de la Kumbh Mela, qui réunit pendant un mois des dizaines de millions de fidèles dans la ville d'Haridwar au bord du Gange. Un événement superpropagateur. Les autorités du Gujarat ont testé les voyageurs d'un seul train qui en revenait : 34 cas ont été détectés. Dans l'Uttarakhand, où se déroule le pèlerinage, les cas de Covid ont été multipliés par sept en trois semaines.

Préoccupation électorale

Fermement résolu à ne compter que sur les propres capacités de son pays, la sacro-sainte "atmanirb-harta", le Premier ministre a commencé par refuser les propositions de livraison de vaccins de laboratoires étrangers. Du coup, seuls 1,3 % des Indiens avaient reçu deux doses de sé[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles