Marchés français ouverture 7 h 11 min
  • Dow Jones

    33 999,04
    +18,72 (+0,06 %)
     
  • Nasdaq

    12 965,34
    +27,22 (+0,21 %)
     
  • Nikkei 225

    28 942,14
    -280,63 (-0,96 %)
     
  • EUR/USD

    1,0093
    +0,0001 (+0,01 %)
     
  • HANG SENG

    19 763,91
    -158,54 (-0,80 %)
     
  • BTC-EUR

    23 003,76
    -304,10 (-1,30 %)
     
  • CMC Crypto 200

    558,74
    +1,01 (+0,18 %)
     
  • S&P 500

    4 283,74
    +9,70 (+0,23 %)
     

Covid-19 : que faire si vous êtes positif sur votre lieu de vacances ?

La décrue de la septième vague est bien lancée. De quoi ravir les aoûtiens qui comptent leurs jours avant de boucler leurs valises et de partir en vacances. Mais attention à ne pas baisser la garde. Car le niveau de l’épidémie reste encore très élevé avec encore environ 90.000 nouveaux cas positifs à la Covid-19 par jour dans l’Hexagone, selon Santé publique France. Vous n’êtes donc pas à l'abri d’être infecté par le sous-variant d’Omicron, BA.5, majoritaire en France, ou bien de nouvelles souches qui émergent. Mais que faire en cas de contamination sur votre lieu de vacances ?

Si vous partez en vacances à l’étranger, les règles peuvent varier d’un État à l’autre. Mais en général, en cas de test positif pendant votre séjour, vous devez vous plier aux mesures sanitaires imposées dans le pays où vous passez vos vacances. Avant de boucler vos valises, mieux vaut donc vous renseigner sur les règles édictées dans l’État que vous visiterez.

S’agissant des pays de l’Union européenne, vous pouvez les consulter sur le site “Re-open EU”, dans la rubrique “mesures nationales de santé”. En Italie par exemple, la quarantaine s’applique aux personnes ayant contracté une forme symptomatique : elles doivent s’isoler pendant dix jours. L’isolement est levé lorsque vous êtes testé négatif après trois jours sans symptômes. Pour les personnes qui ont reçu la dose de rappel vaccinal, ou qui ont terminé leur schéma initial de vaccination au cours des 120 derniers jours, l’isolement peut être réduit (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Audiovisuel public : la suppression de la redevance validée par les députés, remplacée par un prélèvement d’une fraction de TVA
Santé : la révolution de l'ARN messager ne fait que commencer
Crise alimentaire : l'Union africaine "se félicite" de l'accord entre la Russie et l'Ukraine pour débloquer les céréales
Les droits TV de l'Équipe de France tombent dans l'escarcelle de TF1
Les heures sup des policiers de Macron payées deux fois ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles