La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 568,82
    +87,23 (+1,35 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 109,10
    +50,05 (+1,23 %)
     
  • Dow Jones

    35 061,55
    +238,20 (+0,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,1770
    -0,0003 (-0,02 %)
     
  • Gold future

    1 802,10
    -3,30 (-0,18 %)
     
  • BTC-EUR

    28 578,02
    +623,86 (+2,23 %)
     
  • CMC Crypto 200

    786,33
    -7,40 (-0,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,17
    +0,26 (+0,36 %)
     
  • DAX

    15 669,29
    +154,75 (+1,00 %)
     
  • FTSE 100

    7 027,58
    +59,28 (+0,85 %)
     
  • Nasdaq

    14 836,99
    +152,39 (+1,04 %)
     
  • S&P 500

    4 411,79
    +44,31 (+1,01 %)
     
  • Nikkei 225

    27 548,00
    +159,80 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    27 321,98
    -401,86 (-1,45 %)
     
  • GBP/USD

    1,3754
    -0,0013 (-0,10 %)
     

Covid-19 : les fêtes aux Invalides peuvent-elles ralentir la régression de l'épidémie ?

·1 min de lecture

Des centaines de jeunes se sont rassemblés vendredi et samedi pour des fêtes non-autorisées sur l'esplanade des Invalides. Les forces de l'ordre sont intervenues deux jours de suite. Alors que certains s'inquiètent que ces comportements puissent ralentir la vitesse de décroissance de l'épidémie de Covid. Pour les autorités le relâchement est synonyme de danger. Les jeunes eux insistent sur leur besoin de souffler après plus d'un an de pandémie

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l’évolution de la situation dimanche 13 juin

Mineurs pour la plupart, les participants ont passé une partie de la soirée à danser et chanter. Une fête XXL sans aucun gestes barrières. Aucun ne porte de masque et tous le justifient. "Honnêtement vu le nombre qu'on est… Personne ne le porte en fait", explique l'une des fêtardes. Un autre renchérit : "Je n'ai pas mis de masque de la soirée, mais j'ai déjà eu le Covid il y a quelques mois du coup je fais un peu moins gaffe." Même logique pour une troisième participante : "Je suis vaccinée et je ne pense pas être un risque pour les autres." 

Un risque dans la répétition

Ces fêtes ayant lieu en extérieur, le risque de contamination est limité, rassure le professeur Bruno Megarbane, le chef du service de réanimation de l'hôpital Lariboisière, à Paris. Il s'inquiète toutefois du fait que les jeunes aient l'intention de répéter l'opération. Dès samedi soir, des messages circulaient sur les réseaux sociaux pour organiser d'autres soirées. Ces rassemblem...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles