Marchés français ouverture 5 h 13 min
  • Dow Jones

    33 970,47
    -614,41 (-1,78 %)
     
  • Nasdaq

    14 713,90
    -330,06 (-2,19 %)
     
  • Nikkei 225

    29 925,20
    -574,85 (-1,88 %)
     
  • EUR/USD

    1,1733
    +0,0006 (+0,05 %)
     
  • HANG SENG

    23 818,54
    -280,60 (-1,16 %)
     
  • BTC-EUR

    36 353,96
    -4 145,76 (-10,24 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 065,38
    -69,01 (-6,08 %)
     
  • S&P 500

    4 357,73
    -75,26 (-1,70 %)
     

Covid-19: les EHPAD repartent pour une troisième dose de vaccin

·2 min de lecture

La campagne de vaccination pour une troisième dose démarrera à partir du 13 septembre dans les EHPAD, a annoncé Jean Castex ce jeudi 26 août, sur RTL.

La campagne de rappel vaccinal contre le COVID-19 sera lancée le mois prochain en France, avec une reprise mi-septembre des vaccinations dans les maisons de retraite et l'ouverture des rendez-vous pour les 65 ans et plus à partir de début septembre, a annoncé jeudi le Premier ministre, Jean Castex, sur RTL.

"A partir du 12-13 septembre, redémarrage de la campagne systématique après recueil du consentement pour les 'troisièmes doses' dans les Ehpad", a déclaré le chef du gouvernement. "Pour tous les plus de 65 ans ou présentant des comorbidités, ils pourront, dès le début du mois de septembre, reprendre rendez-vous pour avoir leur 'troisième dose'", a-t-il ajouté.

Dans ce cas, un délai d'environ six mois devra s'être écoulé entre la fin du schéma vaccinal initial (une ou deux doses en fonction des vaccins et des antécédents) et l'administration de ce rappel.

Pour qui ?

Le gouvernement a annoncé mi-août le lancement d'une campagne de rappel de vaccination anti COVID-19 à partir de mi-septembre pour les résidents des Ehpad et des unités de soins de longue durée (USLD), les personnes de plus de 80 ans vivant à domicile et celles particulièrement susceptibles de développer une forme grave de COVID-19.

Pour le rappel vaccinal des 65 ans et plus ainsi que des plus vulnérables, la Haute autorité de santé (HAS) a préconisé mardi d'administrer sen même temps le vaccin contre la grippe saisonnière, dont la campagne d'injection doit commencer fin octobre.

La HAS a cependant souligné que son avis était "conditionné à la validation de ce rappel par l'agence européenne du médicament", puisque les autorisations de mise sur le marché actuellement accordées aux différents vaccins ne prévoient pas de rappel.

A l'étranger

Avec la diminution au cours du temps de l'efficacité des vaccins anti-COVID-19, plusieurs pays, dont les Etats-Unis ou Israël, ont déjà lancé des campagnes vaccinales de rappel pour tenter d'endiguer les flambées épidémiques associées au variant Delta du coronavirus S[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles