La bourse ferme dans 33 min
  • CAC 40

    5 805,55
    -25,10 (-0,43 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 684,01
    -20,84 (-0,56 %)
     
  • Dow Jones

    31 011,46
    +87,32 (+0,28 %)
     
  • EUR/USD

    1,1918
    -0,0061 (-0,51 %)
     
  • Gold future

    1 697,40
    -3,30 (-0,19 %)
     
  • BTC-EUR

    40 375,33
    -1 400,02 (-3,35 %)
     
  • CMC Crypto 200

    961,71
    +18,53 (+1,96 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,71
    +1,88 (+2,95 %)
     
  • DAX

    13 976,19
    -80,15 (-0,57 %)
     
  • FTSE 100

    6 669,68
    +18,80 (+0,28 %)
     
  • Nasdaq

    12 599,65
    -123,82 (-0,97 %)
     
  • S&P 500

    3 767,05
    -1,42 (-0,04 %)
     
  • Nikkei 225

    28 864,32
    -65,78 (-0,23 %)
     
  • HANG SENG

    29 098,29
    -138,50 (-0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,3825
    -0,0069 (-0,50 %)
     

Covid-19 : une dizaine d'étudiants britanniques testés positifs dans la vallée de Chamonix

franceinfo
·1 min de lecture

Tous avaient présentés un test CR négatif à leur arrivée en France.

Plusieurs étudiants britanniques ont été testés positifs au Covid-19 dans une résidence de Vallorcine dans la vallée de Chamonix (Haute-Savoie), a appris jeudi 21 janvier France Bleu Pays de Savoie. Il y a au moins 14 cas positifs sur les 26 étudiants, des résultats de tests sont en attente pour une dizaine d'entre eux.

Les étudiants avaient pourtant tous un test PCR négatif à leur arrivée en France et sont depuis placés à l'isolement. Trois prélèvements ont été envoyés au centre national de référence de Lyon pour séquençage afin de savoir s'il s'agit du variant anglais.

Une campagne de traçage en cours, du TGV aux résidents de la vallée

Les touristes ont déclaré les symptômes après leur arrivée. Depuis, une campagne de traçage est en cours pour identifier les potentiels cas contacts. La mairie de Vallorcine a également envoyé un SMS à ses 400 administrés pour identifier ceux qui ont croisé les Britanniques. D'après France Bleu Pays de Savoie, le groupe d'étudiants s'est rendu à Chamonix, à Argentières, et certains ont voyagé en train, dans un TGV entre Lille et Lyon. Le personnel de la résidence a lui aussi été testé.

L'hypothèse du variant inquiète la mairie de Chamonix-Mont-Blanc. "Nous avons appris en fin de (...)

Lire la suite sur Franceinfo

Ce contenu peut également vous intéresser :

A lire aussi