La bourse est fermée
  • Dow Jones

    29 498,70
    +773,19 (+2,69 %)
     
  • Nasdaq

    10 812,54
    +236,92 (+2,24 %)
     
  • Nikkei 225

    26 215,79
    +278,58 (+1,07 %)
     
  • EUR/USD

    0,9799
    -0,0002 (-0,02 %)
     
  • HANG SENG

    17 079,51
    -143,32 (-0,83 %)
     
  • BTC-EUR

    19 993,45
    +253,22 (+1,28 %)
     
  • CMC Crypto 200

    445,29
    +9,93 (+2,28 %)
     
  • S&P 500

    3 678,98
    +93,36 (+2,60 %)
     

Covid-19 : deux traitements par anticorps abandonnés sur recommandation de l'OMS

Pixabay

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) recommande désormais de ne plus utiliser deux traitements anti-Covid par anticorps de synthèse, constatant leur inefficacité face aux variants actuellement en circulation. Les experts de l'OMS "recommandent fortement" de ne pas utiliser le Xevudy - basé sur la molécule sotrovimab - et le Ronapreve - basé sur la combinaison casirivimab-imdevimab -, dans la dernière version de leur guide des traitements anti-Covid, publié dans la nuit de jeudi à vendredi dans le British Medical Journal.

Le Xevudy, développé par les laboratoires GSK et Vir, et le Ronapreve, développé par Regeneron, sont deux traitements par anticorps de synthèse contre le Covid. Jusqu'alors, l'OMS recommandait, avec prudence, leur usage chez les patients atteints d'une forme légère de la maladie, mais à risque d'évolution vers une forme plus grave, en raison de leur âge, de leur poids ou d'autres facteurs.

Toutefois, l'arrivée du variant Omicron fin 2021 a remis en cause l'intérêt de ces traitements et les experts de l'OMS, sur la base de plusieurs études in vitro, estiment désormais qu'ils sont probablement inefficaces face aux souches en circulation. Les experts ont, parallèlement, actualisé des recommandations sur d'autres traitements, notamment le remdesivir du laboratoire Gilead.

Ce traitement, dont l'OMS ne recommandait jusqu'alors l'usage qu'en cas de forme légère du Covid, peut, au regard de nouvelles études, être envisagé dans certains cas graves, selon les experts. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

VTC : un trafic de cartes de chauffeurs à plus de 3 millions d’euros
Covid-19 : la 8e vague démarre, notre carte de France
"Les rois de l'arnaque" : Marco Mouly affirme avoir remboursé près de 87 millions d'euros
L’ancien président de l’Unef perd son procès contre le Quai d’Orsay
Un milliardaire russe se bat en justice contre la décision de la France d'immobiliser ses yachts