La bourse ferme dans 7 h 6 min
  • CAC 40

    6 308,82
    +20,49 (+0,33 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 964,73
    +12,28 (+0,31 %)
     
  • Dow Jones

    34 021,45
    +433,79 (+1,29 %)
     
  • EUR/USD

    1,2127
    +0,0042 (+0,35 %)
     
  • Gold future

    1 832,80
    +8,80 (+0,48 %)
     
  • BTC-EUR

    41 365,32
    -488,60 (-1,17 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 383,56
    -4,35 (-0,31 %)
     
  • Pétrole WTI

    63,60
    -0,22 (-0,34 %)
     
  • DAX

    15 229,18
    +29,50 (+0,19 %)
     
  • FTSE 100

    7 004,53
    +41,20 (+0,59 %)
     
  • Nasdaq

    13 124,99
    +93,31 (+0,72 %)
     
  • S&P 500

    4 112,50
    +49,46 (+1,22 %)
     
  • Nikkei 225

    28 084,47
    +636,46 (+2,32 %)
     
  • HANG SENG

    28 027,57
    +308,90 (+1,11 %)
     
  • GBP/USD

    1,4072
    +0,0021 (+0,15 %)
     

Covid-19 : le Conseil scientifique préconise d'étendre le recours aux autotests, notamment en milieu scolaire

franceinfo avec AFP
·1 min de lecture

"Bien utilisés, les autotests peuvent devenir un atout pour la gestion de l'épidémie" de Covid-19, plaide le conseil scientifique. Dans un avis émis lundi et publié jeudi 22 avril, l'instance recommande la promotion de ces tests de dépistage en priorité en milieu scolaire "dès la réouverture [des établissements] fin avril-début mai", afin de "permettre d’entraîner une adhésion des familles et de la communauté éducative".

>> Suivez en direct les dernières informations sur le Covid-19

Une campagne "de dépistage par autotest en milieu scolaire doit aussi être prévu[e] pour la rentrée scolaire de septembre 2021", préconise le conseil scientifique "en attendant d'avoir une possibilité de vacciner les enfants d'âge scolaire, si elle est mise en place". L'instance suggère en outre que les centres de loisirs, les clubs et colonies de vacances s'organisent autour de la même logique de dépistage que celle utilisée à l'école.

"Une plateforme numérique sécurisée" recommandée

Pour les collègiens et lycéens, les autotests antigéniques (ATAG) devront faire l'objet d'un apprentissage en établissement, puis se faire "à domicile sous le contrôle des parents", suggère le conseil scientifique. Pour les enfants de maternelle ou de primaire, les autotests antigéniques, s'ils sont possibles, devront être utilisés "avec l'aide des parents, si possible à domicile avant l'arrivée à l'école, soit en alternative, il sera maintenu les tests PCR sur prélèvement salivaire".

Le Conseil recommande (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi