La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 341,29
    +110,95 (+0,32 %)
     
  • Nasdaq

    13 504,38
    -78,05 (-0,57 %)
     
  • Nikkei 225

    29 331,37
    +518,77 (+1,80 %)
     
  • EUR/USD

    1,2058
    +0,0049 (+0,41 %)
     
  • HANG SENG

    28 637,46
    +219,46 (+0,77 %)
     
  • BTC-EUR

    47 105,63
    -786,45 (-1,64 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 474,73
    +3,31 (+0,23 %)
     
  • S&P 500

    4 170,65
    +3,06 (+0,07 %)
     

Covid-19 : cinq questions sur l'application TousAntiCovid-Carnet, première étape vers le pass sanitaire

franceinfo
·1 min de lecture

La France se rapproche du pass sanitaire. L'application TousAntiCovid va être mise à jour, lundi 19 avril, pour intégrer un carnet permettant aux Français d'attester du résultat positif ou négatif d'un test de dépistage du Covid-19 ou à terme de certifier de son état vaccinal. "Il n'y a pour l'instant aucune nouvelle obligation, mais une nouvelle fonctionnalité pour simplifier le passage des frontières", a expliqué le cabinet de Cédric O, secrétaire d'Etat chargé de la Transition numérique, lors d'un point-presse. Franceinfo fait le point sur ce dossier.

1Comment fonctionne ce "carnet" ?

L'application de traçage des malades TousAntiCovid va intégrer à partir de lundi un carnet permettant de prouver le résultat positif ou négatif d'un test PCR ou d'un test antigénique de détection du virus. Rapidement, l'application va pouvoir également héberger les certificats de vaccination.

"La France est le premier pays à mettre à disposition de ces citoyens cette fonctionnalité de certification des tests."

Cédric O, secrétaire d'Etat chargé de la Transition numérique

lors d'un point-presse

Concrètement, après avoir fait un test, vous pourrez récupérer auprès du laboratoire (ou de l'entité ayant réalisé le test) un document papier ou un PDF en version numérique avec dans les deux cas un QR Code. Ce code barre permettra d'intégrer le résultat de votre test ou votre certificat de vaccination à l'application grâce à une technologie déjà employée par l’administration française pour certifier (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi