La bourse est fermée
  • Dow Jones

    29 225,61
    -458,13 (-1,54 %)
     
  • Nasdaq

    10 737,51
    -314,13 (-2,84 %)
     
  • Nikkei 225

    26 422,05
    +248,07 (+0,95 %)
     
  • EUR/USD

    0,9820
    +0,0081 (+0,83 %)
     
  • HANG SENG

    17 165,87
    -85,01 (-0,49 %)
     
  • BTC-EUR

    19 850,79
    -223,94 (-1,12 %)
     
  • CMC Crypto 200

    444,40
    -1,58 (-0,35 %)
     
  • S&P 500

    3 640,47
    -78,57 (-2,11 %)
     

Covid-19 : la Chine lance un vaccin à inhaler

Pixabay

C'est une première mondiale. Les autorités chinoises ont approuvé un vaccin anti-Covid inhalable, celui de CanSino Biologics, qui a d'ailleurs dopé le cours de son action. Ce vaccin sera utilisable comme dose de rappel en urgence, et a reçu le feu vert de l'administration nationale des produits médicaux, a annoncé l'entreprise dans un communiqué envoyé à la Bourse de Hong Kong dimanche. Après cette annonce, le cours de ses actions a bondi de 14% lundi matin avant de clôturer en hausse de 7,1%.Sans nécessité d'être injecté et plus facile à stocker, le vaccin sera administré par voie nasale, via un pulvérisateur.

"L'approbation aura un impact positif sur les performances de l'entreprise si le vaccin est ensuite acheté et utilisé par les agences gouvernementales correspondantes", selon le communiqué. CanSino n'a pas précisé quand ce vaccin à adénovirus, dont aucune étude indépendante d'efficacité n'a été publiée, serait accessible au grand public. Les scientifiques de plusieurs pays dans le monde, dont Cuba, le Canada et les Etats-Unis, travaillent sur des vaccins administrables par le nez, une voie d'entrée du coronavirus. Depuis 2020, la Chine a approuvé huit vaccins anti-Covid développés localement, mais n'a pas encore autorisé l'utilisation de vaccins étrangers contre le Covid sur son sol.

En dépit d'un nombre de contaminations très inférieur au reste du monde, le pays continue à suivre une stricte stratégie sanitaire dite "zéro Covid".Cette politique se traduit par des confinements (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le rendement de votre PEL menacé, le gouvernement prêt à limiter la hausse de la taxe foncière… Le flash éco du jour
Strasbourg : les habitants d’un quartier en colère, leur facture d’énergie bondit de 152 %
Covid-19 : voici pourquoi la HAS ne se prononcera pas avant mi-septembre sur les vaccins contre Omicron
Cabinets de conseil : l'Elysée tarde à faire preuve de transparence
La Poste : 2.500 habitants privés de courrier à cause de l'insécurité