Marchés français ouverture 3 h 51 min
  • Dow Jones

    31 270,09
    -121,43 (-0,39 %)
     
  • Nasdaq

    12 997,75
    -361,04 (-2,70 %)
     
  • Nikkei 225

    28 852,87
    -706,23 (-2,39 %)
     
  • EUR/USD

    1,2053
    -0,0015 (-0,12 %)
     
  • HANG SENG

    29 161,41
    -719,01 (-2,41 %)
     
  • BTC-EUR

    41 230,57
    +476,76 (+1,17 %)
     
  • CMC Crypto 200

    994,14
    +6,04 (+0,61 %)
     
  • S&P 500

    3 819,72
    -50,57 (-1,31 %)
     

Covid-19: Castex consulte avant un possible nouveau tour de vis

·2 min de lecture

Le Premier ministre mènera jeudi et vendredi une série de consultation avec des parlementaires, des élus et des partenaires sociaux, alors que différents scénarios sont à l'étude face à l'épidémie de coronavirus.

mènera jeudi et vendredi une série de consultations avec des parlementaires, associations d'élus et partenaires sociaux, à l'heure où l'exécutif étudie différents scénarios pouvant mener à un troisième confinement, a annoncé Matignon, sans convaincre les oppositions.

Le Premier ministre débutera ce cycle de visio-conférences jeudi à 15h00 avec les présidents de groupe au Sénat, avant d'échanger avec ceux de l'Assemblée nationale à 16h45.

Accompagné de plusieurs ministres pour ces rendez-vous (Olivier Véran, Marc Fesneau, Gabriel Attal, Jacqueline Gourault), il consultera ensuite les associations d'élus à 18h30.

Enfin, il fera un même point de situation vendredi à 15h30 avec les partenaires sociaux, notamment en compagnie de la ministre du Travail, Elisabeth Borne.

Ces réunions interviennent après la demande d'Emmanuel Macron de mener "une concertation approfondie" au sujet des "différents scénarios" actuellement sur la table face au et ses variants, selon le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal.

Couvre-feu insuffisant

Constatant qu'à date, les effets du couvre-feu à 18h00 ne freinaient "pas suffisamment" la propagation du coronavirus, M. Attal a estimé "peu probable" que le cadre actuel de restrictions soit maintenu. Cela pourrait conduire M. Macron à ordonner dans les jours à venir de nouvelles mesures, jusqu'à "un confinement très serré", selon le porte-parole.

Le numéro un du PS Olivier Faure a critiqué la méthode gouvernementale: "Comme à chaque fois la concertation commence après qu'en réalité les décisions aient été prises. Sans jamais aucune étude d'impact ni éléments", a-t-il tweeté.

A l'Assemblée nationale, la mission d'information sur la crise du Covid-19 a pris fin mercredi malgré les protestations des oppositions: "naufrage démocratique totalement surréaliste" selon le patron des députés LR Damien Abad, "reniement" d'après Boris Vallaud (PS).

Le rapporteur LR de la mission, Eric Ciotti a dénoncé "un coup de force institutionnel et une dérive sol[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi