La bourse ferme dans 6 h 11 min
  • CAC 40

    5 526,82
    -63,97 (-1,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 581,66
    -36,69 (-1,01 %)
     
  • Dow Jones

    31 176,01
    -12,37 (-0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,2177
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • Gold future

    1 858,10
    -7,80 (-0,42 %)
     
  • BTC-EUR

    25 929,82
    +872,40 (+3,48 %)
     
  • CMC Crypto 200

    625,14
    +15,14 (+2,48 %)
     
  • Pétrole WTI

    52,09
    -1,04 (-1,96 %)
     
  • DAX

    13 787,64
    -119,03 (-0,86 %)
     
  • FTSE 100

    6 675,24
    -40,18 (-0,60 %)
     
  • Nasdaq

    13 530,92
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    3 853,07
    +1,22 (+0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    28 631,45
    -125,41 (-0,44 %)
     
  • HANG SENG

    29 447,85
    -479,91 (-1,60 %)
     
  • GBP/USD

    1,3660
    -0,0070 (-0,51 %)
     

Covid-19: la campagne de vaccination française est lancée

·2 min de lecture

Mauricette, une femme de 78 ans a reçu la première dose de vaccin contre le coronavirus ce dimanche à Sevran, lançant symboliquement la campagne de vaccination en France.

La campagne de vaccination française contre le a été lancée symboliquement ce dimanche dans un hôpital de Seine-Saint-Denis par l'injection du vaccin à une femme de 78 ans et un cardiologue de 65 ans.

"Je suis émue", a déclaré la septuagénaire, première vaccinée, Mauricette, une ancienne aide ménagère, vaccinée vers 11h00 au sein de l'unité de soins de longue durée de l'hôpital René-Muret de Sevran, établissement de l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP).

"Ca chauffe!", a lancé cette ancienne habitante du Bourget (Seine-Saint-Denis) après avoir reçu l'injection du vaccin, Comirnaty, à ARN messager, développé par l'américain Pfizer et l'allemand BioNTech. Souriante, elle a été applaudie par le personnel hospitalier présent, a constaté la journaliste de l'AFP.

C'est ensuite un médecin cardiologue de 65 ans, le Dr Jean-Jacques Monsuez, qui a été vacciné, peu avant 11h20.

Une vingtaine de personnes âgées et de soignants devaient être vaccinées au total, à Sevran puis au centre gériatrique de Champmaillot, dépendant du CHU de Dijon.

Le gouvernement s'est fixé d'ici fin février l'objectif d'un million de vaccinés parmi les plus âgés et les plus vulnérables, particuliers et soignants, dans les 7.000 Ehpad et autres établissements assimilés.

Après le feu vert donné le 21 décembre au produit de l'américain Pfizer et de l'allemand BioNTech par l'Union européenne, presque tous ses Etats membres lancent simultanément dimanche leur campagne vaccinale, ouverte avec un jour d'avance par l'Allemagne, la Hongrie et la Slovaquie.

Le vaccin, acheminé samedi dans l'Hexagone sous bonne escorte, était particulièrement attendu en France, où l'épidémie a tué plus de 62.500 personnes et où le virus circule activement. La présence de son variant britannique, possiblement plus contagieux, a été confirmée vendredi chez un patient.

"Nous ne pouvons pas nous permettre de laisser flamber l'épidémie à nouveau", a prévenu dans le Journal du dimanche le ministre de la Santé, Olivier Vér[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi