La bourse est fermée
  • Dow Jones

    35 714,98
    +224,29 (+0,63 %)
     
  • Nasdaq

    15 438,29
    +202,45 (+1,33 %)
     
  • Nikkei 225

    28 820,09
    -278,15 (-0,96 %)
     
  • EUR/USD

    1,1688
    +0,0081 (+0,70 %)
     
  • HANG SENG

    25 555,73
    -73,01 (-0,28 %)
     
  • BTC-EUR

    52 229,98
    +1 359,08 (+2,67 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 480,43
    +61,06 (+4,30 %)
     
  • S&P 500

    4 594,10
    +42,42 (+0,93 %)
     

Covid-19 : un célèbre antiseptique ingurgité pour soigner le virus ? Son distributeur met en garde

·1 min de lecture

Après le Vicks Vaporub, conseillé par le professeur Raoult, la Bétadine, prônée par les antivaccins, pour lutter contre le Covid-19. Comme repéré par plusieurs médias dont Forbes, sur les réseaux sociaux, nombre d'internautes ont avancé que cet antiseptique pouvait avoir des effets bénéfiques dans la prévention de la maladie.

Plusieurs publications recommandent de se gargariser et d’avaler de la Bétadine, nom commercial de la povidone iodée. Or, s’il existe une version diluée pour les maux de gorge légers, il ne faut absolument pas en avaler, car le produit est toxique et peut entraîner de la fièvre, des maux de tête ou même des vomissements, alerte BFMTV. En cas d'ingestion, il est fortement recommandé de consulter un médecin ou de se rendre dans un centre antipoison.

>> A lire aussi - Vaccin Covid-19 nasal : l’Inrae et l'université de Tours suscitent l’espoir

Sur son site, l'entreprise qui commercialise la Bétadine, Avrio Health, avait déjà rappelé que "non, la Bétadine n'a pas été approuvée pour traiter la maladie". "Nos produits doivent être uniquement utilisés contre les infections causées par de petites coupures, égratignures ou brûlures, nos produits n'ont pas montré d'efficacité pour le traitement ou la prévention contre le Covid-19 ou d'autres virus", insistait-elle.

>> A lire aussi - Covid-19 : certains malades développent une immunité “surhumaine”, selon une étude

Cette fakenews aurait été diffusée pour la première fois en avril dernier, en Thaïlande. Dans une vidéo, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

En raison de la vaccination obligatoire, cette île bretonne n'a plus de médecin
Le classement des villes les plus sûres au monde dévoilé
Perpignan : le projet complètement inédit d’un militant en faveur des prostituées
L'administration Biden s'attaque aux paiements illicites en cryptomonnaies
Crise des sous-marins : la France rappelle ses ambassadeurs en Australie et aux États-Unis, une première !

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles