Marchés français ouverture 7 h 3 min
  • Dow Jones

    35 719,43
    +492,40 (+1,40 %)
     
  • Nasdaq

    15 686,92
    +461,76 (+3,03 %)
     
  • Nikkei 225

    28 735,30
    +279,70 (+0,98 %)
     
  • EUR/USD

    1,1279
    +0,0006 (+0,06 %)
     
  • HANG SENG

    23 983,66
    +634,28 (+2,72 %)
     
  • BTC-EUR

    44 955,85
    -378,45 (-0,83 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 308,92
    -12,36 (-0,94 %)
     
  • S&P 500

    4 686,75
    +95,08 (+2,07 %)
     

Covid-19 au Congo-Brazzaville: l'opération «Coup de poing» du Premier ministre

·1 min de lecture

Le Premier ministre congolais, Anatole Collinet Makosso, a lancé, lundi 18 octobre, à Brazzaville, une opération « Coup de poing » de 45 jours afin d'intensifier la lutte contre la propagation du Covid-19 dans le pays et réduire l'impact d'une troisième vague.

Avec notre correspondant à Brazzaville, Loïcia Martial

L’Opération « Coup de poing » devra agir efficacement sur sept urgences, dont la première est la vaccination, selon le Premier ministre Anatole Collinet Makosso.

« Il est envisagé de vacciner au moins 750 000 personnes au cours de l’opération "coup de poing", ce qui va nous permettre d’atteindre un total de 1 029 089 personnes vaccinées, soit une couverture vaccinale de plus 20% et espérer atteindre au moins 30% à la fin de l’année, puis 60% à la fin du premier semestre 2022 », a-t-il affirmé.

En matière de vaccination, le pays est encore loin du compte parce qu’il n’a vacciné officiellement que 4,3% de sa population.

► À lire aussi : Congo-Brazzaville: des Congolais réticents à l’égard de la vaccination contre le Covid-19

« Par la force publique »

Autre axes de l’opération « Coup de poing » : le renforcement et le contrôle du respect des mesures barrières. Selon le chef du gouvernement, « il s’agit notamment de faire respecter, avec la plus grande rigueur, par la force publique, le couvre-feu, l’interdiction des cérémonies de mariage, le port obligatoire de masques et la distanciation physique d’un mètre lors des manifestations publiques. »

À ce jour, le Congo a enregistré près de 16 000 cas confirmés du Covid-19 dont 231 décès recensés en milieu hospitalier.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles