La bourse est fermée
  • Dow Jones

    26 519,95
    -943,24 (-3,43 %)
     
  • Nasdaq

    11 004,87
    -426,48 (-3,73 %)
     
  • Nikkei 225

    23 418,51
    -67,29 (-0,29 %)
     
  • EUR/USD

    1,1752
    -0,0037 (-0,32 %)
     
  • HANG SENG

    24 708,80
    -78,39 (-0,32 %)
     
  • BTC-EUR

    11 276,75
    +72,39 (+0,65 %)
     
  • CMC Crypto 200

    261,22
    -11,47 (-4,20 %)
     
  • S&P 500

    3 271,03
    -119,65 (-3,53 %)
     

Covid-19 : attention, vous risquez une amende en portant la "visière menton"

Cyprien Tardieu
·2 min de lecture
Méfiez-vous, vous risquez une amende en portant la "visière menton"
Méfiez-vous, vous risquez une amende en portant la "visière menton"

La Direction générale de la santé met en garde ceux qui seraient tentés de remplacer le masque traditionnel par la "visière menton”.

La Direction générale de la santé (DGS), qui fait partie du ministère de la Santé, met les choses au clair. Non, les "visières menton” ne sont pas des masques de protection. En choisissant de porter ces objets transparents qui ne couvrent que le bas du visage, vous êtes susceptibles d’être sanctionné par les forces de l’ordre.

“Ces objets ne peuvent en aucun cas être considérés comme un équipement de protection, ni pour la personne porteuse, ni pour les personnes qu’elle rencontre”, met en garde la DGS dans de propos relayés par Sud Ouest. “Le porteur de ces objets contrevient donc au port du masque dans les lieux où il est légalement obligatoire. Il s’expose donc à une amende”, ajoute-t-elle.

À LIRE AUSSI >> Le masque le plus cher du monde vaut 1,3 millions d’euros

Très populaire auprès de nombreux restaurateurs ou commerçants, cet accessoire est aussi utilisé dans les émissions de télévision. Mercredi, les candidats du Meilleur Pâtissier sur M6 arboraient ces visières faisant réagir de nombreux téléspectateurs.

Rappelons que le port du masque - le vrai, pas la “visière menton” - est obligatoire dans tous les lieux clos, en complément des gestes barrières, depuis le 20 juillet. De nombreux métropoles imposent aussi le port du masque en plein air. Le non-respect de cette obligation est aujourd’hui puni d'une amende de 135 euros.

Ce contenu peut également vous intéresser :