La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 930,93
    -127,59 (-0,36 %)
     
  • Nasdaq

    14 762,58
    +102,01 (+0,70 %)
     
  • Nikkei 225

    27 581,66
    -388,56 (-1,39 %)
     
  • EUR/USD

    1,1854
    +0,0028 (+0,24 %)
     
  • HANG SENG

    25 473,88
    +387,45 (+1,54 %)
     
  • BTC-EUR

    33 694,18
    +1 153,84 (+3,55 %)
     
  • CMC Crypto 200

    938,33
    +8,40 (+0,90 %)
     
  • S&P 500

    4 400,64
    -0,82 (-0,02 %)
     

Covid-19 : après des mois de télétravail, les kinés voient défiler les patients

·1 min de lecture

Le confinement est désormais derrière nous, la fin du couvre-feu approche et la fameuse "vie d’avant" reprend, mais beaucoup de salariés sont encore en télétravail. Ou paient les conséquences de longs mois de télétravail : le mal de dos. Depuis le premier confinement, c’est devenu l'un des principaux motifs de consultation chez les kinés.

>> Retrouvez Europe matin week-end en podcast et en replay ici

"Les premières douleurs sont arrivées pendant le confinement"

C’est par exemple le cas de François. Chaque semaine depuis un mois, il s'installe sur la table de massage, dans un cabinet parisien. Les premières douleurs dans le bas du dos et les cervicales sont arrivées pendant le confinement l'an dernier, jusqu'à ce qu'elles deviennent insupportables. En cause : le télétravail. "J’ai des douleurs dans le bas du dos qui sont principalement dues à une mauvaise chaise de travail et également des douleurs au niveau des cervicales à cause de l’utilisation d’un ordinateur portable qui me contraint à avoir la tête qui se penche sur mon ordi et mes épaules qui se resserrent", raconte-t-il au micro d’Europe 1.

"J’ai 70% de patients qui représentent des problèmes liés au cervicalgie, au lombalgie et à des douleurs aux genoux, car les gens passent leur temps à rester assis", constate Fanny Bakayoko, kiné du sport en temps normal. Mais depuis l'épidémie de Covid-19, sa clientèle a complètement changé.

Parmi les conseils tout simples, vous pouvez surélever votre ordinateur portable à hau...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles