La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 271,79
    -471,03 (-1,36 %)
     
  • Nasdaq

    13 398,15
    -3,71 (-0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    28 608,59
    -909,71 (-3,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,2164
    +0,0030 (+0,24 %)
     
  • HANG SENG

    28 013,81
    -581,89 (-2,03 %)
     
  • BTC-EUR

    46 364,66
    -1 164,62 (-2,45 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 504,87
    +1 262,19 (+520,10 %)
     
  • S&P 500

    4 153,00
    -35,43 (-0,85 %)
     

Covid-19 : Agnès Pannier-Runacher confirme que de nouveaux contrats de commandes de vaccins sont en cours

·1 min de lecture

En France, la campagne vaccinale se poursuit : près de 12,7 millions de personnes ont déjà reçu au moins une injection et 4,7 millions de personnes ont reçu les deux doses contre le Covid-19. Et l'exécutif mise encore sur l'accélération de la vaccination. Sept millions de doses de vaccins Pfizer/BioNtech supplémentaires sont attendues dès le mois d'avril en France, conséquence mécanique d'une accélération des livraisons à l'Union européenne, a annoncé mercredi dernier la ministre déléguée à l'Industrie, Agnès Pannier-Runacher. Dans une interview accordée à Libération, elle fait le point sur les commandes et contrats en cours.

"Il y a de nouvelles discussions pour des précommandes qui couvriront la période 2022-2023, afin de sécuriser l’approvisionnement en doses de l'Union européenne", indique-t-elle.

Les futurs contrats à négocier

Si la date de signature et le nombre de doses nécessaires ne sont pas encore fixés, l'exécutif travaille déjà à la sécurisation de la livraison de "900 millions de doses en 2022 et autant en 2023", ajoute la ministre déléguée à l'Industrie. Pour ces nouveaux contrats, la donne devrait changer. Le prix des doses devrait notamment augmenter. "Nous ne devons donc pas nous laisser enfermer dans une négociation avec deux ou trois laboratoires sous prétexte qu’ils seraient efficaces,  assure cependant Agnès Pannier-Runacher, pointant l'arrivée prochaine d'autres sérums sur le marché.

Lire aussi - Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée à l'Industrie : &...


Lire la suite sur LeJDD