La bourse ferme dans 2 h 2 min
  • CAC 40

    4 569,33
    -161,33 (-3,41 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    2 966,13
    -104,47 (-3,40 %)
     
  • Dow Jones

    26 703,89
    -759,30 (-2,76 %)
     
  • EUR/USD

    1,1726
    -0,0064 (-0,54 %)
     
  • Gold future

    1 876,50
    -35,40 (-1,85 %)
     
  • BTC-EUR

    11 120,47
    -516,02 (-4,43 %)
     
  • CMC Crypto 200

    258,33
    -14,36 (-5,27 %)
     
  • Pétrole WTI

    37,24
    -2,33 (-5,89 %)
     
  • DAX

    11 600,70
    -462,87 (-3,84 %)
     
  • FTSE 100

    5 575,89
    -153,10 (-2,67 %)
     
  • Nasdaq

    11 079,96
    -351,39 (-3,07 %)
     
  • S&P 500

    3 293,94
    -96,74 (-2,85 %)
     
  • Nikkei 225

    23 418,51
    -67,29 (-0,29 %)
     
  • HANG SENG

    24 708,80
    -78,39 (-0,32 %)
     
  • GBP/USD

    1,2958
    -0,0084 (-0,64 %)
     

Covid-19 : 6 chiffres inquiétants sur l’emploi en France

Cyprien Tardieu
·2 min de lecture
Covid-19 : 6 chiffres inquiétants sur l’emploi en France
Covid-19 : 6 chiffres inquiétants sur l’emploi en France

Après un léger rebond à la sortie du confinement, l’économie française pourrait bien plonger encore plus lors du dernier trimestre de l’année 2020 en raison de la résurgence du Covid-19. Yahoo a sélectionné 6 chiffres laissant entrevoir un automne très gris pour l’emploi.

9,7. Le taux de chômage devrait frôler la barre des 10% en fin d’année selon une note de l’INSEE publiée mardi. L'institut anticipe un chômage à 9,7 % pour la fin de l’année. “Il n'est pas exclu que les 10 % soient atteints”, met en garde Julien Pouget, responsable du département de la conjoncture à l’Insee.

Malgré la baisse de l’emploi, le taux de chômage avait néanmoins reculé au premier semestre pour s’établir à 7,1%. Pendant le confinement, les chômeurs avaient massivement interrompu leurs recherches conduisant mécaniquement à une baisse du taux de chômage.

À LIRE AUSSI >> Arnaque à l’emploi : attention à cette escroquerie qui cible les chômeurs

840 000. C’est le nombre d’emplois détruits au cours du premier semestre 2020 en France. Près d’un tiers des pertes s’est concentré dans les secteurs frappés de plein fouet par le Covid-19 (transport de voyageurs, aéronautique, hébergement-restauration, activités culturelles et sportives).

L'aéroport de Roissy presque désert
L'aéroport de Roissy presque désert

9. L’institut national de la statistique et des études économiques confirme sa prévision d'une récession de 9% du PIB pour la France en 2020. Encore plus pessimiste, le gouvernement table lui sur une chute de 10%. C’est encore pire en Espagne.

20. Au quatrième trimestre, l’INSEE prévoit une nouvelle chute d’activité de 20% dans les transports…

31. …et de 31% dans l’hébergement et la restauration. Un secteur en énorme difficulté malgré une embellie estivale.

Un restaurant vide à Paris
Un restaurant vide à Paris

150 000. Omniprésent durant cette crise pour défendre la cause des restaurateurs, le chef Philippe Etchebest estime qu’il y a désormais “150 000 chômeurs de plus” dans le secteur de l’hôtellerie-restauration aujourd’hui qu’avant la crise sanitaire.

Ce contenu peut également vous intéresser :