La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 703,22
    -80,67 (-1,39 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 636,44
    -48,84 (-1,33 %)
     
  • Dow Jones

    30 932,37
    -469,64 (-1,50 %)
     
  • EUR/USD

    1,2088
    -0,0099 (-0,81 %)
     
  • Gold future

    1 733,00
    -42,40 (-2,39 %)
     
  • BTC-EUR

    36 751,25
    -2 814,57 (-7,11 %)
     
  • CMC Crypto 200

    912,88
    -20,25 (-2,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    61,66
    -1,87 (-2,94 %)
     
  • DAX

    13 786,29
    -93,04 (-0,67 %)
     
  • FTSE 100

    6 483,43
    -168,53 (-2,53 %)
     
  • Nasdaq

    13 192,35
    +72,92 (+0,56 %)
     
  • S&P 500

    3 811,15
    -18,19 (-0,48 %)
     
  • Nikkei 225

    28 966,01
    -1 202,26 (-3,99 %)
     
  • HANG SENG

    28 980,21
    -1 093,96 (-3,64 %)
     
  • GBP/USD

    1,3922
    -0,0091 (-0,65 %)
     

Covid-19 : à Roubaix, bilan mitigé pour la campagne de dépistage massif

·1 min de lecture

S'il n'y a pas d'emballement épidémique en France, le nombre de cas décelés quotidiennement se situe toujours à un niveau plutôt élevé, avec plus de 21.000 nouveaux porteurs du Covid-19 identifiés dans les dernières 24 heures. Les courbes augmentent alors que de nombreux Français rechignent encore à se faire tester. Les campagnes de dépistage massif ne mobilisent pas, comme ce fut le cas au Havre, à Charleville-Mézières et à Roubaix, où l'opération doit s'achever samedi. Là-bas, à peine 5.000 tests sur 96.000 habitants ont été réalisés.

EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation samedi 16 janvier

Des populations "moins concernées" ?

En fin de semaine, la plupart des agents préleveurs patientaient devant des box vides, avec l'impression d'attendre le client dans cette grande salle municipale du centre-ville. Les quelques habitants qui ont fait la démarche du test regrettent ce désintérêt de la population dans une ville qui a pourtant battu des records de taux d'incidence à l'automne dernier. "On dit toujours que ça arrive aux autres, mais que ça ne nous arrive jamais. Les gens s'en foutent", déplore un Roubaisien. "Je ne comprends pas pourquoi ils sont pas motivés à venir. Ça ne leur fait plus peur, alors qu'il y a quand même eu des morts. C'est inquiétant", renchérit une autre.

L'ESSENTIEL CORONAVIRUS

> Quelle place pour le télétravail après le coronavirus ?

> Les adolescents sont-ils des vecteurs de contamination ?

> Les conseils d'un psychothérapeu...


Lire la suite sur Europe1