Publicité
La bourse ferme dans 6 h 30 min
  • CAC 40

    7 573,21
    +1,64 (+0,02 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 887,05
    +6,63 (+0,14 %)
     
  • Dow Jones

    38 778,10
    +188,94 (+0,49 %)
     
  • EUR/USD

    1,0720
    -0,0015 (-0,14 %)
     
  • Gold future

    2 326,20
    -2,80 (-0,12 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 316,39
    -379,62 (-0,62 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 366,17
    -23,23 (-1,67 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,93
    -0,40 (-0,50 %)
     
  • DAX

    18 082,01
    +13,80 (+0,08 %)
     
  • FTSE 100

    8 169,09
    +26,94 (+0,33 %)
     
  • Nasdaq

    17 857,02
    +168,14 (+0,95 %)
     
  • S&P 500

    5 473,23
    +41,63 (+0,77 %)
     
  • Nikkei 225

    38 482,11
    +379,67 (+1,00 %)
     
  • HANG SENG

    17 915,55
    -20,57 (-0,11 %)
     
  • GBP/USD

    1,2682
    -0,0023 (-0,18 %)
     

Des cousins du T. rex découvert au Maroc

Leur découverte indique une grande diversité chez les dinosaures du nord de l'Afrique juste avant l'extinction de la fin du Crétacé. Peut-être même plus élevée qu'en Amérique du Nord.

Deux nouveaux squelettes de dinosaures, très partiels, ont été découverts dans le bassin d'Ouled Abdoum, au Maroc, où se dressent des carrières de phosphates. Curieusement, ce site était à la fin du Crétacé (il y a 70 millions d'années environ) une mer tropicale peu profonde et la majorité des fossiles qui ont été retrouvés correspondent à des restes de créatures marines : poissons, crocodiliens, tortues et des reptiles marins comme des élasmosaures ou des mosasaures et des requins. Pourtant, on y a aussi extirpé des ossements d'animaux terrestres (sans doute charriés là par une rivière) dont des ancêtres des éléphants et avec eux quelques rares dinosaures.

Deux animaux proches du T. rex

Jusqu'à présent, dans ce bassin qui correspond à plusieurs sites de fouilles, ont été découverts trois espèces de dinosaures : un hadrosaure (ou dinosaure à bec de canard) nommé Ajnabia odysseus, un titanosaure au long cou et un Abélisauridé Chenanisaurus barbaricus d'une taille imposante de près de 9 mètres de longueur. Les deux nouvelles espèces appartiennent aussi à la famille des Abélisauridés qui sont des dinosaures carnivores bipèdes avec une allure les rapprochant fortement des T. rex : leur museau est toutefois plus court et leurs bras encore plus petits.

PUBLICITÉ

Lire aussiDECOUVERTE. Les mirusvirus, ces surprenants cousins des herpès virus qui vivent dans nos océans

Le premier fossile a été découvert près de la ville de Sidi Daoui : il s'agit d'un os du pied correspondant à un dinosaure adulte de 2,5 mètres de long environ. Le deuxième est un tibia, d'un individu adulte aussi mais plus gros de près de 5 mètres de long, qui a été extirpé près de la ville de Sidi Chennane. La description des deux os, publiée dans la revue Cretaceous Research, indique qu'il s'agit là de deux espèces différentes et encore jamais décrites. Le manque d'ossements ne permet toutefois pas de les nommer.

tibias abelisaure Crédit : Université de Bath
tibias abelisaure Crédit : Université de Bath

Grande diversité pour les dinosaures marocains

En plus de ces deux-là, d'autres fossiles découverts a[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi