La bourse ferme dans 6 h 1 min
  • CAC 40

    5 791,54
    +88,32 (+1,55 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 688,98
    +52,54 (+1,44 %)
     
  • Dow Jones

    30 932,37
    -469,63 (-1,50 %)
     
  • EUR/USD

    1,2045
    -0,0042 (-0,35 %)
     
  • Gold future

    1 743,80
    +15,00 (+0,87 %)
     
  • BTC-EUR

    39 253,30
    +1 267,74 (+3,34 %)
     
  • CMC Crypto 200

    949,57
    +16,43 (+1,76 %)
     
  • Pétrole WTI

    62,37
    +0,87 (+1,41 %)
     
  • DAX

    13 940,92
    +154,63 (+1,12 %)
     
  • FTSE 100

    6 594,85
    +111,42 (+1,72 %)
     
  • Nasdaq

    13 192,35
    +72,95 (+0,56 %)
     
  • S&P 500

    3 811,15
    -18,19 (-0,48 %)
     
  • Nikkei 225

    29 663,50
    +697,49 (+2,41 %)
     
  • HANG SENG

    29 452,57
    +472,36 (+1,63 %)
     
  • GBP/USD

    1,3950
    +0,0027 (+0,20 %)
     

Une courte majorité d'Américains veulent que le Sénat condamne Trump, selon un sondage

·1 min de lecture
UNE COURTE MAJORITÉ D'AMÉRICAINS VEULENT QUE LE SÉNAT CONDAMNE TRUMP, SELON UN SONDAGE

(Reuters) - Une courte majorité d'Américains estime que Donald Trump devrait être reconnu coupable par le Sénat d'incitation à l'insurrection et déclaré inéligible, montre un sondage Reuters/Ipsos.

Selon cette enquête d'opinion, effectuée à l'échelle nationale mercredi et jeudi, 51% d'Américains jugent que l'ancien président républicain devrait être reconnu coupable d'avoir provoqué l'assaut contre le Capitole du 6 janvier, qui a coûté la vie à cinq personnes.

Son procès devant le Sénat pour "incitation à l'insurrection" doit débuter dans les semaines à venir.

Trente-sept pour cent des personnes interrogées estiment que Donald Trump ne devrait pas être reconnu coupable et 12% ne se prononcent pas.

Cinquante-cinq pour cent des sondés déclarent également que le milliardaire ne devrait pas être autorisé à briguer un nouveau mandat de président, contre 34% qui pensent le contraire, et 11% d'indécis.

La Chambre américaine des représentants va transmettre lundi au Sénat sa mise en accusation de Donald Trump pour incitation à l'insurrection, a annoncé vendredi le chef de la nouvelle majorité démocrate à la chambre haute du Congrès des Etats-Unis, Chuck Schumer.

Le Sénat va ainsi pouvoir organiser un procès contre Donald Trump, premier président américain visé par deux procédures distinctes en destitution. Comme il n'est plus président depuis l'investiture de Joe Biden mercredi, ce procès pourrait aboutir à une interdiction d'exercer la fonction présidentielle à l'avenir.

(Chris Kahn, version française Jean-Stéphane Brosse)