La bourse ferme dans 6 h 49 min
  • CAC 40

    6 375,72
    -9,79 (-0,15 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 021,72
    -12,53 (-0,31 %)
     
  • Dow Jones

    34 777,76
    +229,26 (+0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,2170
    +0,0001 (+0,01 %)
     
  • Gold future

    1 837,30
    +6,00 (+0,33 %)
     
  • BTC-EUR

    48 011,43
    -150,18 (-0,31 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 557,92
    +122,14 (+8,51 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,38
    +0,48 (+0,74 %)
     
  • DAX

    15 381,31
    -18,34 (-0,12 %)
     
  • FTSE 100

    7 145,44
    +15,73 (+0,22 %)
     
  • Nasdaq

    13 752,24
    +119,44 (+0,88 %)
     
  • S&P 500

    4 232,60
    +30,98 (+0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    29 518,34
    +160,52 (+0,55 %)
     
  • HANG SENG

    28 595,66
    -14,99 (-0,05 %)
     
  • GBP/USD

    1,4091
    +0,0102 (+0,73 %)
     

Présidentielle 2022: la course folle a commencé

·2 min de lecture

Alors que l'élection présidentielle de 2022 arrive à grand pas, certains candidats comme Xavier Bertrand et Marine Le Pen se sont déjà déclarés candidats. Pour le moment, les sondages prédisent le même second tour qu'en 2017.

C’est parti, les candidats commencent à se présenter sur la ligne de départ de l’épreuve reine : la présidentielle. L’excitation monte. Certains piaffent, d’autres se hâtent lentement. Chacun sa tactique. Xavier Bertrand s’est déclaré officiellement il y a une quinzaine de jours et a commencé à égrener des propositions. Ses rivaux à droite tentent de lui barrer la route et de se frayer un chemin. Marine Le Pen va quitter la présidence du Rassemblement national, "pour être la candidate de tous les Français".

Mais surtout pour achever son recentrage. Jean-Luc Mélenchon, lui, est déjà dans les starting-blocks. sous la casaque des Insoumis. Le président de Debout la France, Nicolas Dupont-Aignan, trottine depuis septembre dernier et . Yannick Jadot s’efforce de rassembler la famille écologiste, avant de se lancer, challengé par le maire de Grenoble, Eric Piolle. Edouard Philippe joue les outsiders. En cas de défection du chef de l’Etat, il pourrait tenter sa chance. Mais Emmanuel Macron est déterminé à défendre ses couleurs. . Le patron du Parti communiste, Fabien Roussel sera officiellement adoubé le 9 mai. Sans grande chance d’obtenir un score significatif lors du scrutin présidentiel, ira-t-il jusqu’au bout ? Ou monnayera-t-il son soutien au leader des Insoumis ? Car, dans les petites écuries, faute de champion, on se prépare à négocier au prix fort un ralliement le moment venu.

Lire aussi

Léger avantage Macron pour les sondages

Pour l’heure, les sondages annoncent un "finish" entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen, avec un léger avantage pour le chef de l’Etat. Mais l’arrivée est dans un peu plus d’un an. Et personne ne sait quelle sera la nature du terrain en mai 2022. La pandémie aura-t-elle été maîtrisée ? L’économie aura-t-elle repris des couleurs ? Après des mois de confinement et de couvre-feu, salariés, étudiants, laissés-pour-compte feront-ils exploser leur colère ? Car telle est la clé de la victoire : l’adéquation entre un candidat et l’humeur du peuple. [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi