Marchés français ouverture 6 h 15 min
  • Dow Jones

    33 876,97
    +586,89 (+1,76 %)
     
  • Nasdaq

    14 141,48
    +111,10 (+0,79 %)
     
  • Nikkei 225

    28 653,26
    +642,33 (+2,29 %)
     
  • EUR/USD

    1,1912
    -0,0013 (-0,11 %)
     
  • HANG SENG

    28 489,00
    -312,27 (-1,08 %)
     
  • BTC-EUR

    26 438,66
    -3 543,30 (-11,82 %)
     
  • CMC Crypto 200

    755,70
    -94,64 (-11,13 %)
     
  • S&P 500

    4 224,79
    +58,34 (+1,40 %)
     

Course au vaccin: les dessous du retard de Sanofi

·2 min de lecture

ENQUÊTE - Errements stratégiques, déficit d'investissements dans la R&D... La Big Pharma tricolore dont le vaccin contre le Covid-19 est attendu fin 2021 a commis ces dernières années des erreurs qui expliquent le retard de son sérum.

"C'est inadmissible". En ce début du mois de décembre 2020, alors que la France sort à peine de son deuxième confinement et que les vaccins de Pfizer et Moderna sont en passe d’être homologués, Emmanuel Macron laisse éclater sa colère. Devant quelques conseillers réunis à l’Elysée, le chef de l’Etat ne parvient plus à cacher son exaspération. Le courroux présidentiel vise un empire autrefois fierté du capitalisme français: Sanofi. Quelques instants plus tôt, l’état-major du numéro trois mondial des vaccins vient d’avertir le sommet de l’Etat que son sérum, développé avec le britannique GSK, . Ce nouveau contretemps, dû à une erreur technique, pousse même le chef de l’Etat, qui misait fortement sur le laboratoire pour doper la campagne de vaccination, à envoyer un SMS amer à celui qui l’a parrainé pour entrer à la banque Rothschild il y a quelques années: l’intouchable président du conseil d’administration de Sanofi, Serge Weinberg.

Malgré (sans incidence sur le délai final), cette sortie de route n’est malheureusement pas un cas isolé. Dans son sillage, c’est toute la prestigieuse recherche vaccinale du pays qui a déraillé, comme l’illustrent les déboires de l’Institut Pasteur ou l’incapacité à accompagner la . Comment le pays de Louis Pasteur et Marcel Mérieux a-t-il pu tomber si bas? Pourquoi Sanofi, champion mondial du vaccin, s’est-il retrouvé distancé dans une compétition dont il aurait dû en toute logique sortir vainqueur? Voici l’histoire d’un fiasco, qui n’a pas commencé avec l’apparition du Covid.

Véritable Etat dans l’Etat, Sanofi Pasteur, la filiale vaccins, qui pèse 15% du chiffre d’affaires et rassemble 16.000 salariés, est un colosse à qui on ne demande pas facilement de courir un sprint sur commande. "Dès qu’en janvier la Chine a diffusé le séquençage génétique du virus, nous avons travaillé dessus, raconte un chercheur en interne. Mais c’était un peu chacun dans son coin, il a manqué une impulsion forte venue d’en haut." Même le président de Sanof[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles