Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 167,50
    -20,99 (-0,26 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 064,14
    -8,31 (-0,16 %)
     
  • Dow Jones

    40 003,59
    +134,21 (+0,34 %)
     
  • EUR/USD

    1,0872
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    2 419,80
    +34,30 (+1,44 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 687,22
    +233,25 (+0,38 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 372,14
    -1,71 (-0,12 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,00
    +0,77 (+0,97 %)
     
  • DAX

    18 704,42
    -34,39 (-0,18 %)
     
  • FTSE 100

    8 420,26
    -18,39 (-0,22 %)
     
  • Nasdaq

    16 685,97
    -12,35 (-0,07 %)
     
  • S&P 500

    5 303,27
    +6,17 (+0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    38 787,38
    -132,88 (-0,34 %)
     
  • HANG SENG

    19 553,61
    +177,08 (+0,91 %)
     
  • GBP/USD

    1,2706
    +0,0035 (+0,28 %)
     

Course à la Maison Blanche : qui est Ron DeSantis, le républicain qui veut défier Trump ?

BRIAN SNYDER

Réélu triomphalement à la tête de la Floride en novembre 2022, Ron DeSantis fait quasi quotidiennement les gros titres des journaux américains, happés par son combat contre la supposée « bien-pensance ». Cette étoile montante de la droite dure, espère en effet que ses prises de position les plus dures sur l’immigration, l’avortement ou les questions de genre vont le propulser jusqu’à la Maison Blanche.

Ce mercredi 24 mai, cet ex-officier de marine de 44 ans, se lance officiellement dans la course à la présidentielle américaine via un échange Twitter avec le milliardaire Elon Musk. Une candidature, extrêmement attendue dans le camp Républicain, le parti cherchant une alternative à l’ancien président américain de 76 ans, au grand dam de l’intéressé, Donald Trump.

Conservateur pur et dur

Né dans une famille de la classe moyenne aux origines italiennes, Ron DeSantis est diplômé de la prestigieuse université de Yale - où il s’est aussi illustré dans l’équipe de baseball - et de l’exigeante Harvard Law School. Il a exercé le droit dans l’armée, faisant office de conseiller sur la base de Guantanamo et auprès de troupes d’élite en Irak. Assez vite, il se positionne comme un conservateur pur et dur.

PUBLICITÉ

À lire aussi Etats-Unis: les démocrates conservent le contrôle du Sénat, camouflet pour Trump

En 2011, il publie « Les rêves de nos pères fondateurs » - en référence à l’autobiographie de Barack Obama, « Les rêves de mon père ». Ron DeSantis reproche au président démocrate ...


Lire la suite sur ParisMatch