La bourse ferme dans 6 h 21 min
  • CAC 40

    6 305,89
    +18,82 (+0,30 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 038,04
    +5,05 (+0,13 %)
     
  • Dow Jones

    34 200,67
    +164,67 (+0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,2026
    +0,0046 (+0,38 %)
     
  • Gold future

    1 787,20
    +7,00 (+0,39 %)
     
  • BTC-EUR

    47 388,97
    -713,09 (-1,48 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 294,98
    -96,73 (-6,95 %)
     
  • Pétrole WTI

    63,17
    +0,04 (+0,06 %)
     
  • DAX

    15 462,65
    +2,90 (+0,02 %)
     
  • FTSE 100

    7 038,02
    +18,49 (+0,26 %)
     
  • Nasdaq

    14 052,34
    +13,54 (+0,10 %)
     
  • S&P 500

    4 185,47
    +15,05 (+0,36 %)
     
  • Nikkei 225

    29 685,37
    +2,00 (+0,01 %)
     
  • HANG SENG

    29 106,15
    +136,44 (+0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,3874
    +0,0035 (+0,25 %)
     

Cours à distance: la Cour des comptes épingle le manque d'outils et de formation

·2 min de lecture

Dans son rapport annuel publié ce jeudi 18 mars 2021, la Cour des comptes pointe du doigt le déploiement très inégal du numérique éducatif en France et le manque de pédagogie lié au digital au sein des établissements. Les outils ont davantage servi pour des fonctionnalités élémentaires que pour la poursuite des apprentissages.

C'était il y a un an. Le 12 mars 2020, la était annoncée, la première d'une longue liste de restrictions dans la lutte contre l'épidémie de Covid-19. Dès le lundi suivant, les enseignants se sont retrouvés presque livrés à eux-mêmes pour revoir toute leur organisation. Et rapidement, le ministère de l’ leur a donné comme objectif "d’assurer une continuité pédagogique définie comme la préservation des acquis antérieurs des élèves et la possibilité d’acquérir des compétences nouvelles lorsque les modalités d’apprentissage à distance le permettent", souligne la qui s'est penchée sur les conditions de mise en place des cours à distance . Mais en réalité, l’objectif premier des professeurs a été de préserver le lien avec leurs élèves. C’est en tout cas ce que montre une enquête réalisée par la direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP). La majorité des enseignants, soit 53% en école élémentaire et 58% dans le second degré, ont privilégié le lien professeurs-étudiants et non la poursuite du programme scolaire, pointe la Cour des comptes qui a relevé plusieurs limites au développement du numérique éducatif.

Des outils numériques étaient certes disponibles dès le jour J mais ils n’étaient pas conçus pour faire face à une telle situation. Le Centre national d’enseignement à distance (CNED), qui regroupe les plateformes "Ma classe à la maison" et "La classe virtuelle", avait pour vocation d’assurer un enseignement à distance pour les élèves dits "empêchés" d’aller en classe, notamment pour raison de santé, ou parce qu’ils résident à l’étranger. Cela concernait 70.000 étudiants. Les outils n’ont donc jamais été pensés pour accueillir 12 millions d’élèves. Résultat: Le CNED s’est retrouvé saturé. Le problème a toutefois été rapidement résolu en augmentant la capacité des infrastructures.

Lire aussi

Le rapport épingle par ailleurs les espaces numériques de travail (ENT) qui ont très peu été utilisés par les professeurs et élèves pour des usages p[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi