Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 167,50
    -20,99 (-0,26 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 064,14
    -8,31 (-0,16 %)
     
  • Dow Jones

    40 003,59
    +134,21 (+0,34 %)
     
  • EUR/USD

    1,0872
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    2 419,80
    +34,30 (+1,44 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 680,64
    +794,72 (+1,31 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 368,11
    -5,73 (-0,42 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,00
    +0,77 (+0,97 %)
     
  • DAX

    18 704,42
    -34,39 (-0,18 %)
     
  • FTSE 100

    8 420,26
    -18,39 (-0,22 %)
     
  • Nasdaq

    16 685,97
    -12,35 (-0,07 %)
     
  • S&P 500

    5 303,27
    +6,17 (+0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    38 787,38
    -132,88 (-0,34 %)
     
  • HANG SENG

    19 553,61
    +177,08 (+0,91 %)
     
  • GBP/USD

    1,2706
    +0,0035 (+0,28 %)
     

La Cour des comptes alerte sur une vague de départs au sein des forces de l’ordre

konstantant/Adobe Stock,konstantant - stock.adobe.com

La police et la gendarmerie sont-elles touchées par la crise des vocations qui sévit au sein du service public ? C’est ce que laisse entendre la Cour des comptes qui estime que les deux institutions ont sous-estimé l'ampleur des départs au sein de leurs effectifs, relate BFMTV, vendredi 19 mai, qui reprend un rapport transmis au gouvernement le 13 avril, et dans lequel l’institution alerte sur le niveau sans précédent de départs parmi les membres de la police et de la gendarmerie. "Un phénomène de fond installé depuis la fin de la crise sanitaire", indique le document qu’a analysé Le Monde le 20 avril.

Selon l'institution, le nombre de départs de la police et de la gendarmerie en 2022 est en hausse par rapport à 2021, qui marquait pourtant un record. Cette année-là, la police aurait connu 10.840 départs (+ 33 % depuis 2018) et la gendarmerie 15.078 (+ 25 % sur la même période). Des chiffres que la Cour des comptes juge sous-estimés. "Ainsi, en 2022, la gendarmerie nationale a sous-estimé le volume de départs de 3.000 et la police nationale de 2.500", indique l'institution.

La Cour des comptes relève les nombreuses difficultés rencontrées par les forces de l’ordre pour retenir leurs agents. Une tendance d’autant plus inquiétante que police et gendarmerie peinent aussi à recruter pour combler les départs. Les causes de ce phénomène sont multiples. Les deux institutions font notamment face à "la concurrence avec les polices municipales, qui attirent de plus en plus de policiers et (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

L'OMS crée un réseau international de surveillance pour détecter à temps les maladies comme le Covid-19
Roubaix porte plainte contre l’un de ses agents soupçonné d’avoir volé des dizaines de milliers d’euros au centre de loisirs
La Russie va utiliser une nouvelle roquette perforante
Le G7 va lancer un groupe de travail pour une intelligence artificielle "responsable"
Dette américaine : une course contre la montre est lancée pour éviter le défaut de paiement des États-Unis