La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 097,21
    +1,22 (+0,02 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 178,01
    +4,03 (+0,10 %)
     
  • Dow Jones

    33 978,08
    +28,67 (+0,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,0874
    -0,0018 (-0,16 %)
     
  • Gold future

    1 943,90
    -2,80 (-0,14 %)
     
  • BTC-EUR

    21 697,96
    +366,58 (+1,72 %)
     
  • CMC Crypto 200

    526,66
    +9,65 (+1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,38
    -1,63 (-2,01 %)
     
  • DAX

    15 150,03
    +17,18 (+0,11 %)
     
  • FTSE 100

    7 765,15
    +4,04 (+0,05 %)
     
  • Nasdaq

    11 621,71
    +109,30 (+0,95 %)
     
  • S&P 500

    4 070,56
    +10,13 (+0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    27 382,56
    +19,81 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    22 688,90
    +122,12 (+0,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,2395
    -0,0012 (-0,10 %)
     

Coupure de courant : les Français prêts à produire leur propre électricité

Si la menace des coupures de courant plane sur l'hiver des ménages français, la question du pouvoir d'achat n'est jamais loin avec la hausse annoncée des factures de gaz et d'électricité début 2023. Pour 72% des Français, la production et la consommation de sa propre énergie solaire sont le meilleur moyen de maîtriser son budget.

Panneaux photovoltaïques, éoliennes... Ces producteurs alternatifs d'électricité seront au centre des débats à l'Assemblée nationale cette semaine. Ce lundi, le projet de loi visant à accélérer et à simplifier le développement des énergies renouvelables en France entre dans l'hémicycle. Ce texte part d'un constat : le pays est en retard. En effet, le solaire et l'éolien ne représentent que 19,3% de la consommation finale brute d'énergie malgré un objectif fixé en 2020 de 23%. Faut-il désespérer ? Pas sûr.

Plus de trois-quarts des Français (78%) estiment que l'investissement dans l'énergie solaire n'est pas assez massif, selon une étude réalisée par l'institut OpinionWay pour EDF ENR, la filiale renouvelable de l'énergéticien tricolore. Pour près d'un sondés sur deux, la première cause du retard de la France dans le domaine (48%) est le manque de dispositifs incitatifs comme MaPrimeRenov' pour la rénovation énergétique, qui compenseraient les coûts d'acquisition et d'installation

Lire la suite sur MoneyVox

VIDÉO - ÉDITO - Coupures d'électricité: "Parler de personnes délestables, c'est détestable"

Voir également
- Assurance vie : l'entourloupe pour permettre le rendement négatif des fonds en euros
- Compte pro : ce qui freine les professionnels dans le changement de banque
- Crédit immobilier : nouveau coup de chaud sur les taux, les refus de financement s'accumulent