La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 169,41
    +3,69 (+0,06 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 978,84
    +1,01 (+0,03 %)
     
  • Dow Jones

    33 800,60
    +297,03 (+0,89 %)
     
  • EUR/USD

    1,1905
    -0,0016 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    1 744,10
    -14,10 (-0,80 %)
     
  • BTC-EUR

    50 230,04
    +872,88 (+1,77 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 235,89
    +8,34 (+0,68 %)
     
  • Pétrole WTI

    59,34
    -0,26 (-0,44 %)
     
  • DAX

    15 234,16
    +31,48 (+0,21 %)
     
  • FTSE 100

    6 915,75
    -26,47 (-0,38 %)
     
  • Nasdaq

    13 900,19
    +70,88 (+0,51 %)
     
  • S&P 500

    4 128,80
    +31,63 (+0,77 %)
     
  • Nikkei 225

    29 768,06
    +59,08 (+0,20 %)
     
  • HANG SENG

    28 698,80
    -309,27 (-1,07 %)
     
  • GBP/USD

    1,3706
    -0,0029 (-0,21 %)
     

Des coups de canons et des fleurs: journée d'hommages au prince Philip

·2 min de lecture

Partout au Royaume-Uni et dans les États du Commonwealth, des hommages ont été rendus au prince Philip, décédé vendredi 9 avril.

De l’Écosse à Gibraltar, en passant par Londres et les navires de la Royal Navy, 41 coups de canon ont été tirés ce samedi midi en hommage au prince Philip, décédé hier à l'âge de 99 ans. En général, 21 coups sont tirés pour les chefs d’État et 20 de plus lorsqu’il s’agit de la famille royale. Un signe de respect et une tradition qui remonte au XVIIIe siècle, indique notre correspondante à Londres, Élodie Goulesque.

Aujourd’hui encore, des centaines de personnes se sont recueillies devant le château de Windsor où se trouve la reine Elizabeth II. Des scènes similaires ont eu lieu devant les grilles du palais de Buckingham à Londres. La famille royale avait pourtant demandé à ses sujets d’éviter de se déplacer en raison du Covid-19.

Plaintes à la BBC

Mais ce flot d’émotion et d'hommages à l'époux défunt de la reine d'Angleterre ne plaît pas à tout le monde. Depuis l’annonce du décès du duc d’Édimbourg, la BBC a reçu des plaintes de téléspectateurs critiquant cette couverture quasi exclusive sur le prince Philip, des présentateurs vêtus de noir et émus aux larmes et un plateau de télévision à la couleur du deuil.

Mais les hommages au prince Philip risquent de durer encore un certain temps. Au moins jusqu’aux funérailles de celui connu pour avoir été le « roc » de la reine pendant plus de 70 ans. Elles auront lieu samedi 17 avril à la chapelle St Georges de Windsor, a annoncé le palais de Buckingham.

Les obsèques se dérouleront à 15h locales (14h TU) en présence de 30 personnes seulement, en vertu des règles liées à la pandémie de coronavirus. Le prince Harry, qui vit en Californie après son retrait fracassant de la monarchie il y a un an, sera là. Son épouse Meghan, qui est enceinte et à qui le médecin a conseillé de ne pas se rendre au Royaume-Uni pour les funérailles, restera en revanche aux États-Unis, a déclaré un porte-parole du palais. La population est invitée à observer une minute de silence au début de la cérémonie.