Marchés français ouverture 6 h 28 min
  • Dow Jones

    34 200,67
    +164,67 (+0,48 %)
     
  • Nasdaq

    14 052,34
    +13,54 (+0,10 %)
     
  • Nikkei 225

    29 562,44
    -120,93 (-0,41 %)
     
  • EUR/USD

    1,1972
    -0,0009 (-0,07 %)
     
  • HANG SENG

    28 969,71
    +176,61 (+0,61 %)
     
  • BTC-EUR

    46 833,54
    -4 468,93 (-8,71 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 265,01
    -126,70 (-9,10 %)
     
  • S&P 500

    4 185,47
    +15,05 (+0,36 %)
     

Un couple vandalise par erreur une œuvre à 440.000 dollars

·1 min de lecture

L'œuvre d'un graffeur américain exposée en Corée du Sud a été endommagée par un couple qui pensait que les pinceaux posés devant l'œuvre étaient à disposition des visiteurs, relatent ABC News et Reuters. Quelle ne fut pas la surprise du personnel de la galerie lorsqu'il a remarqué plusieurs coups de pinceau sur le mur, dimanche 28 mars. Les images de vidéo-surveillance ont permis d'identifier les deux suspects, qui ont rapidement été interpellés.

"Nous avons immédiatement appelé la police et parlé à la compagnie d'assurance pour l'œuvre d'art endommagée", a indiqué à ABC News Kang Wook, le PDG de Contents Creator of Culture, co-organisateur de l'exposition. "Mais en tant qu'agence responsable, nous ferons de notre mieux pour minimiser les dommages causés par couple qui a involontairement vandalisé l'œuvre." La galerie, qui n'a pas souhaité déposer plainte, discute avec l'artiste sur la marche à suivre pour restaurer l'œuvre.

>> A lire aussi - Pensant qu’il s’agit d’un faux, un acheteur coupe en deux une œuvre d’art à 230 millions de dollars

L'œuvre de John Andrew Perello, alias JonOne, qui mesure près de sept mètres de longueur et plus de deux mètres de largeur, n'était pas encadrée en raison de sa taille. Sa valeur : 440.000 dollars, soit près de 375.000 euros.

La décision de déposer des équipements de performance devant l'œuvre de JonOne remonte à 2016. JonOne avait alors terminé l'œuvre d'art en question lors d'une exposition au musée du graffiti, "The Great Graffiti", au Seoul (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Pour se venger de son employé démissionnaire, un patron le paie en pièces d'un centime
Air France : Bruno Le Maire annonce un accord avec la Commission européenne sur un "nouveau soutien financier"
Cette entreprise vient d'offrir une semaine de vacances à tous ses salariés
Lourde amende pour Uber qui a discriminé une passagère non-voyante
Vaccin AstraZeneca : la famille d'une femme morte d'une thrombose porte plainte