La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 285,24
    +12,53 (+0,20 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 657,03
    +16,48 (+0,45 %)
     
  • Dow Jones

    31 261,90
    +8,77 (+0,03 %)
     
  • EUR/USD

    1,0562
    -0,0026 (-0,24 %)
     
  • Gold future

    1 845,10
    +3,90 (+0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    27 977,82
    +313,38 (+1,13 %)
     
  • CMC Crypto 200

    650,34
    -23,03 (-3,42 %)
     
  • Pétrole WTI

    110,35
    +0,46 (+0,42 %)
     
  • DAX

    13 981,91
    +99,61 (+0,72 %)
     
  • FTSE 100

    7 389,98
    +87,24 (+1,19 %)
     
  • Nasdaq

    11 354,62
    -33,88 (-0,30 %)
     
  • S&P 500

    3 901,36
    +0,57 (+0,01 %)
     
  • Nikkei 225

    26 739,03
    +336,19 (+1,27 %)
     
  • HANG SENG

    20 717,24
    +596,56 (+2,96 %)
     
  • GBP/USD

    1,2495
    +0,0020 (+0,16 %)
     

Le couple touchait des allocations familiales et menait un train de vie dispendieux

Pendant longtemps, ce couple de trentenaires, habitant à Tonneins, petite commune de Lot-et-Garonne, en Nouvelle-Aquitaine, a pu mener grand train sans être inquiété. Mais tout s'est arrêté lorsque les gendarmes de Marmande ont remarqué ces jeunes parents, au volant d'une Audi Q 5 et dépensiers, alors que ces derniers déclaraient de faibles revenus auprès de l'administration, relate La Dépêche du Midi dans un article du jeudi 5 mai. Interrogé par les forces de l'ordre, le couple a reconnu avoir effectué des déclarations inexactes.

Ils auraient touché indûment près de 10.000 euros. La jeune femme disait vivre seule et touchait l'allocation de parent isolé, alors qu'elle vivait en couple. Il s'agit d'une fraude répandue auprès de la Caisse d’allocations familiales : les parents se déclarent célibataires alors qu’ils vivent en concubinage pour toucher des aides. Le jeune homme quant à lui ne déclarait pas son travail, détaille le quotidien régional. Les deux trentenaires seront jugés par le tribunal correctionnel en juin.

Si La Dépêche du Midi ne précise pas dans quelles circonstances les gendarmes sont tombés sur ce couple, les posts des réseaux sociaux servent parfois aux enquêteurs pour comparer ce qui est publié, et ce qui est déclaré auprès des administrations. Dans une affaire de 2020, une jeune femme qui s'était déclarée célibataire auprès de la CAF avait été trahie par ses posts Facebook, sur lesquels elle affichait ostensiblement son couple.

Il y a quelques semaines, un (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Flambée des prix : ce que pourrait contenir la future "loi pouvoir d’achat" du gouvernement
Législatives : François Hollande fait durer le suspens sur son avenir
La France affiche un déficit commercial record en mars
Les trésors de Bernard Tapie mis en vente aux enchères, les négociations de l'UE relatives à l'embargo sur le pétrole russe qui continuent... Le flash éco du jour
Guerre en Ukraine : le G7 s'engage à ne plus acheter de pétrole russe

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles