La bourse ferme dans 4 h 53 min
  • CAC 40

    7 043,73
    -24,43 (-0,35 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 124,73
    -12,90 (-0,31 %)
     
  • Dow Jones

    33 433,35
    -74,15 (-0,22 %)
     
  • EUR/USD

    1,0484
    +0,0003 (+0,03 %)
     
  • Gold future

    1 841,90
    -5,30 (-0,29 %)
     
  • Bitcoin EUR

    26 320,98
    -696,83 (-2,58 %)
     
  • CMC Crypto 200

    588,98
    -14,56 (-2,41 %)
     
  • Pétrole WTI

    88,55
    -0,27 (-0,30 %)
     
  • DAX

    15 182,71
    -64,50 (-0,42 %)
     
  • FTSE 100

    7 523,94
    +13,22 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    13 307,77
    +88,45 (+0,67 %)
     
  • S&P 500

    4 288,39
    +0,34 (+0,01 %)
     
  • Nikkei 225

    31 237,94
    -521,94 (-1,64 %)
     
  • HANG SENG

    17 331,22
    -478,44 (-2,69 %)
     
  • GBP/USD

    1,2067
    -0,0022 (-0,18 %)
     

Coupe du monde de rugby: Owen Farrell ratera finalement les deux premiers matchs de l'Angleterre

Son cas est enfin tranché. Le capitaine de l'Angleterre Owen Farrell, dont le carton rouge reçu face au pays de Galles a été confirmé en appel mardi soir par le comité organisateur des test-matchs estivaux, ratera par conséquent les deux premières rencontres du Mondial 2023 du XV de la Rose, face à l'Argentine et au Japon.

L'ouvreur du XV de la Rose avait été exclu le 12 août dernier lors de la victoire face au pays de Galles (19-17) après un plaquage dangereux sur le troisième ligne Taine Basham.

Quatre matchs en tout

Le 15 août, la commission de discipline du Comité organisateur des "Summer Nations Series", rencontres de préparation à la Coupe du monde en France (8 septembre - 28 octobre), avait annulé le carton rouge reçu par l'ouvreur anglais pour lequel il risquait jusqu'à six semaines de suspension.

La décision de l'exclure avait été prise par le "bunker", un arbitre ayant la possibilité de revisionner les images depuis un lieu isolé durant la rencontre. Un comité, composé d'officiels australiens, avait retoqué cette exclusion et annoncé que le joueur était "libre de jouer à nouveau immédiatement". Cette décision avait provoqué une levée de boucliers de la part de nombreux acteurs du rugby, dont plusieurs joueurs originaires des îles du Pacifique, tels le centre tongien de Toulouse Pita Ahki ou l'ancien international samoan Daniel Leo. Deux jours après, World Rugby, l'instance dirigeante du rugby mondial, avait annoncé faire appel de cette non suspension.

La Commission d'appel, réunie mardi, "a décidé à l'unanimité que lors de l'audience de première instance, la Commission de discipline aurait dû prendre en compte la tentative du joueur d'envelopper son adversaire dans le plaquage: or ce point ne figurait pas dans la décision initiale", explique un communiqué. "À la suite de l'examen de cet élément-clé par la commission d'appel, il a été déterminé que l'arbitre avait eu raison de prendre la décision d'infliger un carton rouge" à Farrell, ajoute le communiqué.

Pour la commission d'appel, "la décision de la (première) commission de discipline de rétrograder le carton rouge en carton jaune était manifestement erronée". Compte tenu de l'acceptation par le joueur de sa faute, la sanction a été réduite à quatre matches. Owen Farrell n'ayant pas pas participé à la défaite de l'Angleterre en Irlande samedi (29-10) à Dublin, équivalant à un premier match de suspension, il ratera donc les trois prochains matchs du XV de la Rose: samedi contre les Fidji à Twickenham, le 9 septembre contre l'Argentine à Marseille et le 17 septembre contre le Japon à Nice, ces deux dernies comptant pour la poule D du Mondial 2023.

Article original publié sur RMC Sport