Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 534,52
    -52,03 (-0,69 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 827,24
    -42,88 (-0,88 %)
     
  • Dow Jones

    40 287,53
    -377,49 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,0886
    -0,0014 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    2 402,80
    -53,60 (-2,18 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 908,01
    +686,29 (+1,12 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 386,29
    +55,40 (+4,16 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,25
    -2,57 (-3,10 %)
     
  • DAX

    18 171,93
    -182,83 (-1,00 %)
     
  • FTSE 100

    8 155,72
    -49,17 (-0,60 %)
     
  • Nasdaq

    17 726,94
    -144,28 (-0,81 %)
     
  • S&P 500

    5 505,00
    -39,59 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    40 063,79
    -62,56 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 417,68
    -360,73 (-2,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2915
    -0,0032 (-0,25 %)
     

Coupe du monde de rugby: les Bleus qualifiés pour les quarts après Italie-Nouvelle-Zélande si...

Coupe du monde de rugby: les Bleus qualifiés pour les quarts après Italie-Nouvelle-Zélande si...

Qualifiés sans jouer ? Dispensés de match cette semaine, les Bleus regarderont avec beaucoup d’attention la rencontre entre la Nouvelle-Zélande et l’Italie (21h), ce vendredi. Suivant le résultat, le XV de France pourrait décrocher son billet pour les quarts de finale de la Coupe du monde avant même de disputer son dernier match prévu contre l’Italie le 6 octobre.

Actuellement, les hommes de Fabien Galthié comptent 13 points (3 matchs joués) devant les Azzurri (10 points, 2 matchs), les All Blacks (5 points, 2 matchs), l’Uruguay (5 points, 3 matchs), et la Namibie (0 point, 4 matchs). En cas de défaite ce soir à Lyon, la Nouvelle-Zélande sera éliminée.

Elle aurait alors un retard de 7 ou 8 points sur la France (avec ou sans bonus défensif), avec un seul match encore à disputer (soit 5 points maximum à engranger). Un match nul entre la Nouvelle-Zélande et l’Italie permettrait également aux Bleus de rejoindre le tour suivant. Problème, les Azzurri ne sont jamais parvenus à faire tomber l’ogre néo-zélandais en quinze confrontations.

Et même s’ils ne sont plus au sommet de leur art, les All Blacks, triples champions du monde (1987, 2011, 2015), font encore partie des favoris. "Je n'ai jamais vu une mauvaise équipe des All Blacks, a prévenu le sélectionneur de l'Italie, Kieran Crowley, lui-même néo-zélandais. On va jouer. Il faut être courageux. Il ne faut pas tenter de perdre sur le plus petit écart au score possible. Il faut essayer de gagner."

Les Bleus qualifiés dès ce soir si :

- l'Italie bat la Nouvelle-Zélande

- l'Italie et la Nouvelle-Zélande font match nul

Article original publié sur RMC Sport