Publicité
La bourse ferme dans 1 h 12 min
  • CAC 40

    7 626,98
    -44,36 (-0,58 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 903,12
    -44,61 (-0,90 %)
     
  • Dow Jones

    39 215,22
    +80,46 (+0,21 %)
     
  • EUR/USD

    1,0696
    -0,0010 (-0,10 %)
     
  • Gold future

    2 347,30
    -21,70 (-0,92 %)
     
  • Bitcoin EUR

    59 805,82
    -847,71 (-1,40 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 335,15
    -25,18 (-1,85 %)
     
  • Pétrole WTI

    81,49
    +0,20 (+0,25 %)
     
  • DAX

    18 139,36
    -114,82 (-0,63 %)
     
  • FTSE 100

    8 239,19
    -33,27 (-0,40 %)
     
  • Nasdaq

    17 693,21
    -28,38 (-0,16 %)
     
  • S&P 500

    5 466,55
    -6,62 (-0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    38 596,47
    -36,55 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    18 028,52
    -306,80 (-1,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,2641
    -0,0019 (-0,15 %)
     

Coupe du monde féminine: pas de panique, "il y aura bien une retransmission" à la télévision, assure Oudéa-Castéra

Coupe du monde féminine: pas de panique, "il y aura bien une retransmission" à la télévision, assure Oudéa-Castéra

Le temps presse, mais Amélie Oudéa-Castéra appelle à "ne pas paniquer". Alors que la Coupe du monde débute dans moins de deux mois en Australie et Nouvelle-Zélande (20 juillet-20 août), la compétition internationale phare du foot féminin n'a toujours pas de diffuseur en France.

Une situation ubuesque, qui n'inquiète pas encore la ministre des Sports, qui se voulait rassurante dimanche dans l’émission "Questions politiques" co-diffusée sur France Inter, franceinfo canal 27 et Le Monde. "Je prends l'engagement qu'il y aura bien une retransmission", a promis "AOC". Rappelant que d'autres pays européens (Italie, Espagne, Allemagne) n'avait également pas encore de diffuseur.

"Ça va venir, il y a encore un petit peu de temps, a-t-elle rassuré. Il y a des difficultés structurelles parce que c’est un dossier où la période de l’année, du 20 juillet au 20 août, n’est pas géniale. Elle a malheureusement été décalée par la Fifa, au nom de la Coupe du monde des clubs qui n’a pas eu lieu (initialement prévue en juin, elle se tiendra en décembre, ndlr). Ce n’est quand même pas terrible. Les horaires ne sont pas très propices, parce qu’il y aura des rencontres à 10 heures. Heureusement, il y a plusieurs matches de l’équipe de France qui auront lieu à midi."

"Les horaires ne sont pas très propices"

Oudéa-Castéra a également voulu mettre devant leurs responsabilités les diffuseurs français, afin de trouver une solution au plus vite. "Il faut que nos diffuseurs, comme ils s’y sont engagés vis-à-vis de moi, ils y aillent en faveur du foot féminin et, sans doute, qu’ils relèvent un petit peu leurs offres pour que chacun fasse une part du chemin, même si le chemin à faire par l’une et l’autre partie n’est probablement pas tout à fait équivalent. J’ai confiance dans les diffuseurs, j’ai échangé avec un certain nombre d’entre eux déjà."

PUBLICITÉ

Début mai, Gianni Infantino, le président de la Fifa, avait critiqué les offres "très décevantes" et "inacceptables" proposées par les cinq grands pays européens pour la diffusion du Mondial. Une justification qui avait laissé perplexe Hervé Renard. "Ce n'est pas un problème des diffuseurs, c'est un problème de la Fifa, qui est trop demandeuse au niveau des droits, avait fustigé le sélectionneur des Bleues. J'espère que tout le monde va y mettre du sien parce qu'il faut absolument que cette Coupe du monde soit retransmise en France."

Article original publié sur RMC Sport