La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 773,22
    +56,13 (+0,17 %)
     
  • Nasdaq

    11 490,89
    +97,08 (+0,85 %)
     
  • Nikkei 225

    27 327,11
    -106,29 (-0,39 %)
     
  • EUR/USD

    1,0860
    +0,0004 (+0,03 %)
     
  • HANG SENG

    21 842,33
    -227,40 (-1,03 %)
     
  • BTC-EUR

    21 289,56
    -221,04 (-1,03 %)
     
  • CMC Crypto 200

    525,02
    +6,22 (+1,20 %)
     
  • S&P 500

    4 039,65
    +21,88 (+0,54 %)
     

Coupe du monde 2022 : Le vestiaire de la Belgique en feu, Eden Hazard se lâche

Loin d’être convaincante sur le terrain, la Belgique ferait face à de grosses tensions dans son vestiaire. Les relations entre certains cadres de l’équipe sont houleuses, et le ton serait monté après la défaite des hommes de Roberto Martinez contre le Maroc (0-2). Ce mardi, Eden Hazard a pris la parole pour s’expliquer.

C’est la crise en Belgique. Alors que les Diables Rouges sont en danger après leur défaite survenue dimanche contre le Maroc (0-2), quatre jours après une victoire peu convaincante face au Canada (1-0), l’ambiance est explosive en interne. De vives tensions auraient éclaté dans le vestiaire entre Eden Hazard, Kevin De Bruyne et Jan Vertonghen après le revers face aux Marocains. Selon L’Équipe, Jan Vertonghen aurait reproché à deux de ses partenaires offensifs, qui seraient Hazard et De Bruyne, les critiques sur la lenteur des défenseurs. « On ne se crée pas d’occasions. On attaque probablement aussi mal parce qu'on est trop vieux, non? Ce sera toujours quelque chose comme ça », avait déjà balancé Vertonghen quelques secondes après le coup de sifflet final. Interrogé sur ce malaise, Roberto Martinez a confirmé « des tensions dans le groupe » sans pour autant s’affoler. « C'est naturel. Les joueurs évoluent ensemble depuis très longtemps. C'est comme dans une famille », a justifié le sélectionneur belge.

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com