La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 855,16
    -122,92 (-0,36 %)
     
  • Nasdaq

    11 444,65
    -177,06 (-1,52 %)
     
  • Nikkei 225

    27 433,40
    +50,84 (+0,19 %)
     
  • EUR/USD

    1,0861
    -0,0013 (-0,12 %)
     
  • HANG SENG

    22 069,73
    -619,17 (-2,73 %)
     
  • BTC-EUR

    21 318,46
    -563,53 (-2,58 %)
     
  • CMC Crypto 200

    524,09
    -13,78 (-2,56 %)
     
  • S&P 500

    4 031,79
    -38,77 (-0,95 %)
     

Coupe du Monde 2022 : la débâcle des audiences TV se poursuit en Europe mais épargne les Bleus

D'après les calculs de Challenges, un quart d'Européens en moins ont regardé les matchs de leur équipe lors des poules de la Coupe du Monde 2022 par rapport à il y a 4 ans. La France fait figure d'exception, les matchs des Bleus étant très suivis.

Décidément, la Coupe du monde de football n'attire pas les téléspectateurs européens. Ils étaient en moyenne 85 millions à suivre les trois matchs de leur sélection nationale lors des phases de poule en 2018. Ils ne sont plus que 64 millions quatre ans plus tard. Une baisse de 26%, selon les calculs de Challenges, qui contraste avec l'enthousiasme de la FIFA et des chaînes diffuseuses.

En moyenne les mêmes horaires qu'en 2018

Sur les neuf équipes européennes qualifiées aux deux Coupes du Monde pour lesquelles Challenges a pu consulter les audiences, toutes ont des scores plus faibles cette année qu'en 2018, sur les trois matchs de poule de leur sélection nationale: 45 % de baisse pour l'Allemagne, 20% pour la Pologne et pour l'Espagne ou 18% pour la Belgique, parmi d'autres. Seuls les Bleus, champions du monde en titre, ont augmenté de 3% leur audience.

Et on ne peut pas blâmer les horaires : la moyenne des heures de diffusion en Europe de cette édition au Qatar est quasi identique qu'en 2018, en Russie. Pas de quoi expliquer cette baisse importante. La France fait figure d'exception avec 300.000 spectateurs de plus qu'il y a quatre ans pour les matchs de l'équipe nationale.

Des chiffres à prendre avec précaution, étant donné que l'institut de mesure des audiences en France, Médiamétrie, inclut depuis cette édition de la Coupe du Monde les personnes qui suivent les matchs dans les bars ou chez des amis, ce qui n'était pas le cas auparavant.

Malgré tout, la FIFA ne semble pas inquiète par ces mauvais résultats en Europe. "Il s’agit d’une très belle Coupe du Monde, jalonnée de moments inoubliables sur le terrain, estimait dimanche dans un communiqué de presse un porte-parole de l'organisation. Le monde entier suit les matchs à la télévision, où des audiences records sont enregistrées chaque jour".

Lire aussiMondial : la France est le pire pays européen pour les matchs en clair, avec l'Espagne

Boycott ou habitudes de consommation?

Car en dehors du continent européen,[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi