Marchés français ouverture 26 min
  • Dow Jones

    33 597,92
    +1,58 (+0,00 %)
     
  • Nasdaq

    10 958,55
    -56,34 (-0,51 %)
     
  • Nikkei 225

    27 574,43
    -111,97 (-0,40 %)
     
  • EUR/USD

    1,0529
    +0,0014 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    19 438,19
    +623,37 (+3,31 %)
     
  • BTC-EUR

    15 997,78
    -95,91 (-0,60 %)
     
  • CMC Crypto 200

    395,28
    -6,75 (-1,68 %)
     
  • S&P 500

    3 933,92
    -7,34 (-0,19 %)
     

Coupe du Monde 2022 : un Australien perd 155 000 euros en pariant sur l’Argentine

Un Australien a perdu une énorme somme d'argent en pariant sur l'Argentine - USA TODAY Sports (USA TODAY Sports)

Un parieur australien a perdu 160 000 dollars, soit environ 155 000 euros, en pariant sur la victoire de l’Argentine contre l’Arabie saoudite. Un pari qui semblait bien peu risqué jusqu’à ce que Lionel Messi et ses partenaires s’inclinent deux buts contre un.

Argentine-Arabie saoudite, l’affiche ne fait pas rêver. D’un côté, l’Albiceste menée par le légendaire Lionel Messi, dont c’est probablement la dernière chance de ramener une Coupe du Monde au pays. De l’autre, une équipe dont seuls les experts connaissent quelques joueurs. L’issue du match semble déterminée avant même que le coup d’envoi ne soit donné. C’est en tout cas ce qu’a dû se dire l’Australien qui a parié 160 000 dollars, soit environ 155 000 euros, sur la victoire des joueurs sud-américains. Mais comme le rapporte le site de RMC Sport, l’homme a tout perdu. Et pour cause, contre toute attente, c’est l’équipe d’Arabie saoudite qui s’est imposée 2-1 lors de cette rencontre.

Si l’homme avait fait ce pari, c’est justement parce qu’il le considérait comme un investissement sûr. Avec une côte à 1.13, il avait prévu que cela lui rapporte environ 175 000 euros, soit une plus-value s’élevant tout de même à 20 000 euros. Évidemment, pour dégager un tel bénéfice avec une telle côte, il lui fallait risquer une grosse somme. Ce qu’il a fait, à ses dépens. On ne le dira jamais assez mais les paris sportifs ne sont jamais une façon certaine de gagner de l’argent. Si c’était le cas, ils n’existeraient tout simplement pas.

Démarrage catastrophique pour l’Argentine

Les choses démarrent pourtant bien puisque la VAR (assistance vidéo à l’arbitrage) attribue un pénalty aux Argentins, marqué sans sourciller par Lionel Messi, après neuf petites minutes de jeu. Mais en seconde mi-temps, la rencontre bascule, au grand damne du parieur australien. À la 48e minute, Saleh Al-Shehri déborde la défense de l'Albiceleste et égalise. À ce stade, l’Argentine est encore favorite. Ses joueurs sont beaucoup plus expérimentés et ils sont emmenés par un septuple Ballon d’or.

Pourtant, à la 53e minute, Salem al-Dossari crucifie la défense argentine avec unemagnifique frappe de l’entrée de la surface de réparation. Cette fois, les Argentins sont menés au score par une équipe dont ils avaient probablement sous-estimé les ressources. Pire encore, ils ne parviennent pas à revenir dans le match et rentrent au vestiaire sur ce score franchement décevant pour une équipe aussi attendue. Entrée par la petite porte pour l'Argentine et gros coup dur pour ce parieur australien.

VIDÉO - L'Argentine défaite, la France réussit son premier match