La bourse est fermée

Ce coup de pouce supplémentaire accordé par Bercy aux artisans et commerçants

C’est une petite bouffée d’oxygène supplémentaire en plein marasme économique. Bercy a donné, ce vendredi 10 avril, son feu vert au versement d’une indemnité exceptionnelle de perte de gains aux travailleurs indépendants de l’artisanat et du commerce. L’aide distribuée sera de 1.250 euros maximum. Son montant exact est lié au niveau de cotisations de l’indépendant au régime de retraite complémentaire (RCI). Précision nécessaire : elle sera nette de prélèvements fiscaux et sociaux. “Nous sommes satisfaits, se félicite Alain Griset, président de l’U2P, l’Union des entreprises de proximité. L’État, le Premier ministre et le ministre de l’Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin ont su faire preuve d’une grande disponibilité.” Environ 1,5 million d’indépendants devraient bénéficier de cette enveloppe d’un montant d’un milliard d’euros, piochés dans les réserves du régime de retraite complémentaire des indépendants (environ 17 milliards d’euros de réserves).

Dans un communiqué rédigé à trois mains, le Medef, la Confédération des petites et moyennes entreprises (CPME) et l’U2P, l’Union des entreprises de proximité précisent que l’indemnité sera versée rapidement par les Urssaf et de manière automatique. C’est-à-dire sans aucune formalité à accomplir pour l’indépendant. Mais cette aide n’est pas donnée sans condition... Pour y avoir accès, il faut répondre à deux critères : avoir été immatriculé avant le 1er janvier 2019 et avoir été en activité au 15 mars 2020.

Toutefois, le montant de l’aide est inférieur à celui envisagé au départ. À l’origine, quand les organisations patronales ont voté début avril, via le Conseil de la protection sociale des travailleurs indépendants (CPSTI), le versement d’une telle indemnité, elles imaginaient distribuer jusqu’à 2.500 euros bruts qui devaient être pris sur les réserves du régime de retraite complémentaire des indépendants. Le ministère des Finances a donc revu à la baisse le projet initial, probablement dans un souci de préservation

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Amazon, Cdiscount, Fnac : toutes les meilleures offres
Confinement prolongé jusqu'au 15 mai, fermeture des frontières... Ce que pourrait annoncer Emmanuel Macron
Les Français vont-ils devoir travailler plus après le confinement ?
Des présidents de départements réclament un revenu universel
Comment la RATP a torpillé le projet de métro automatique