La bourse est fermée
  • Dow Jones

    35 247,46
    +348,12 (+1,00 %)
     
  • Nasdaq

    15 813,26
    +321,60 (+2,08 %)
     
  • Nikkei 225

    28 283,92
    -467,70 (-1,63 %)
     
  • EUR/USD

    1,1271
    -0,0048 (-0,43 %)
     
  • HANG SENG

    23 852,24
    -228,28 (-0,95 %)
     
  • BTC-EUR

    52 132,20
    +3 982,22 (+8,27 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 469,12
    +40,19 (+2,81 %)
     
  • S&P 500

    4 669,53
    +74,91 (+1,63 %)
     

Coup d'État au Soudan : le Premier ministre et des membres du gouvernement arrêtés

·1 min de lecture

Deux ans après le mouvement de contestation qui avait délogé Omar El-Bechir et porté au pouvoir un gouvernement de transition composé de civils et de militaires, un coup d'État militaire s'est déroulé au Soudan lundi 25 octobre. Le Premier ministre, Abdallah Hamdok, et la plupart des ministres et des membres civils du conseil de souveraineté ont été arrêtés. Au moins 3 personnes ont été tuées et 80 blessées par des tirs de l'armée à Khartoum lors de manifestations massives dénonçant le putsch.

Hamidou Boly, représentant de la Cédéao au Mali, a été déclaré "persona non grata" par Bamako. Les autorités maliennes lui accordent un délai de 72 heures pour quitter le pays. Le nouveau pouvoir, avec à sa tête le colonel Assimi Goïta, serait déterminé à reporter le scrutin prévu en février 2022. Une décision qui va à l'encontre des recommandations de la Cédéao et du conseil de sécurité de l'ONU.

Après une semaine de compétition, la cérémonie de clôture de la 27e édition du Fespaco a eu lieu samedi 23 octobre : le réalisateur somalien Khadar Ahmed a été récompensé par l'Étalon de Yennenga [grand prix] pour son film "La femme du fossoyeur".


Lire la suite

Lire aussi:
Coup d'État au Soudan : le début d'un scénario "à l'égyptienne" ?
Au Mali, le représentant de la Cédéao déclaré "persona non grata"
L'Étalon d'or du Fespaco décerné à un film du Somalien Ahmed Khadar

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles