La bourse ferme dans 19 min
  • CAC 40

    5 814,41
    +4,68 (+0,08 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 701,49
    -6,23 (-0,17 %)
     
  • Dow Jones

    31 466,42
    +74,90 (+0,24 %)
     
  • EUR/USD

    1,2082
    -0,0006 (-0,05 %)
     
  • Gold future

    1 717,60
    -16,00 (-0,92 %)
     
  • BTC-EUR

    42 262,86
    +1 384,65 (+3,39 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 022,60
    +34,51 (+3,49 %)
     
  • Pétrole WTI

    61,47
    +1,72 (+2,88 %)
     
  • DAX

    14 031,22
    -8,58 (-0,06 %)
     
  • FTSE 100

    6 649,99
    +36,24 (+0,55 %)
     
  • Nasdaq

    13 256,09
    -102,69 (-0,77 %)
     
  • S&P 500

    3 859,47
    -10,82 (-0,28 %)
     
  • Nikkei 225

    29 559,10
    +150,93 (+0,51 %)
     
  • HANG SENG

    29 880,42
    +784,56 (+2,70 %)
     
  • GBP/USD

    1,3977
    +0,0020 (+0,15 %)
     

Elle couche avec son élève et lui fait du chantage pour ne pas être dénoncée

·1 min de lecture

Kandice Barber, enseignante mariée de 35 ans, comparaît devant le tribunal de Buckinghamshire en Angleterre : elle est accusée d'avoir entretenu des relations sexuelles avec un élève de moins de 16 ans. Cette relation aurait commencé quand l'enseignante a pris le numéro du garçon durant une remise de prix en 2018 à la journée sportive de l'établissement, rapporte Bruxelles News.

Les deux individus auraient alors commencé à s'échanger des messages et la relation entre l'enseignante avant que leur relation ne prenne une toute autre tournure à travers des messages à connotation sexuelle. Le procureur Rich ard Milne a décrit les faits : "Elle lui a proposé de le rencontrer en dehors de l'école, dans un endroit privé et ils s'étaient donné rendez-vous dans un champ. Elle lui a demandé s'il voulait faire l'amour. Il a dit oui et ils ont commencé à faire l'amour pendant environ cinq minutes".

Une fausse couche et des menaces

Selon l'enquête, la jeune femme aurait envoyé des photos de sa poitrine ainsi que des vidéos à son élève. D'après le tribunal, Kandice Barber aurait envoyé des messages en plein cours : "Tu ne peux pas me faire rougir comme ça pendant que j'enseigne, poker face". Les rumeurs ont alors commencé à fuser au sein de l'établissement. Pour en avoir le cœur net, le directeur a interrogé l'élève qui à tout nié. Une enquête a alors été ouverte afin d'éclaircir la situation.

Malgré l'enquête, Kandice Barber est restée en contact (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Le monstre du Loch Ness : la mystérieuse créature “vue” pour la première fois en 2021
Un ado survit au froid glacial en creusant un trou dans la neige
Affaire Grégory : quelles expertises ont été demandées par la famille ?
Covid-19 : Des jeunes vaccinés in extremis avec des doses sur le point d'être jetées
Affaire Grégory : cette nouvelle avancée qui pourrait s'avérer décisive pour l'enquête