La bourse est fermée

Les Corses du continent veulent aussi un tarif réduit pour les vols vers l’île

Les tarifs préférentiels pour les résidents corses pour les prix des billets d'avion entre l'île de Beauté et le continent suscitent la colère des natifs de Corse vivant sur le continent. En effet, comme le rappelle Corse-Matin, des nouveaux tarifs doivent entrer en vigueur le 25 mars prochain pour les déplacements aériens entre la Corse et le continent. L'adresse fiscale en Corse devient donc indispensable pour pouvoir bénéficier de ce prix au rabais pour les résidents corses.

Il profiteront en effet d'une baisse jamais réalisée sur le prix des billets : 99 euros TTC sur le bord à bord et 199 euros TTC sur le Paris Orly, seuls tarifs pouvant être compensés au moyen de la dotation de continuité territoriale par l'office des transports (OTC). Les personnes natives de Corse, mais vivant sur le continent pour leur travail, se sentent flouées, alors qu'ils effectuent souvent ce trajet pour aller visiter leur famille. "Ce qu'on retiendra des nouveaux tarifs résidents, c'est l'exclusion des Corses qui ont grandi/vécu ici, mais qui ont eu la 'malchance"' de partir travailler sur le continent bien qu'ils aient leur maison et leur famille sur l'île", déplore notamment une internaute sur Twitter.

>> À lire aussi - Des billets d'avion moins chers vers Marseille et Paris, mais que pour les Corses

Sur plusieurs comptes Twitter, la longue lettre ouverte de Jean-Baptiste Santini, avocat interpellant le président de l'Exécutif, Gilles Simeoni, a également été relayée. Il s'indigne des "effets pervers et profondément injustes d'une telle mesure pour un grand nombre de Corses qui se verront ainsi privés du bénéfice de la solidarité nationale, c'est-à-dire la compensation des tarifs assurée par l'enveloppe de continuité territoriale à laquelle nous participons pourtant via l'impôt". Il assure que "concrètement, cela signifie qu'un Corse résident fiscal sur le continent ou à l'étranger devra s'acquitter de 500, 600 ou 700 euros (...) pour rentrer chez lui contre les 250 euros actuels".

Jean-Guy

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Warren Buffett, l'un des hommes les plus riches au monde, possède enfin un smartphone
Prime Macron, hausses de salaires… ce que prévoient les entreprises en 2020
Coronavirus : plus de 1.000 touristes confinés dans un hôtel en Espagne, notre carte de l'épidémie en temps réel
Le géant des agences de voyages en ligne Expedia va sabrer dans l’emploi
L'Iran aurait modernisé ses Mirages F1 avec de nouveaux missiles et radars