La bourse est fermée

Corsair : "Dans l'aérien, il faut viser le long terme"

La disparition, en quelques mois, des compagnies Aigle Azur et XL Airways, est venue le rappeler brutalement : malgré la croissance continue du nombre de passagers dans le monde (on devrait dépasser les 4,5 milliards à la fin de cette année, soit 5% de plus qu’en 2018), les entreprises du secteur aérien restent très vulnérables. Une autre faillite retentissante, celle du voyagiste historique Thomas Cook, a mis en lumière la mort annoncée des vols charter, éliminés du paysage par l’explosion du low cost. Les compagnies traditionnelles, soumises à une pression commerciale qui entraîne les tarifs toujours plus vers le bas, cherchent désespérément un modèle profitable et viable à long terme. Ajoutons à cela les préoccupations environnementales et la remise en question de l’avion et de son empreinte carbone géante, et l’on comprend que les patrons de compagnie n’envisagent pas l’avenir sous un ciel radieux !

A la tête de la compagnie Corsair depuis 2010, Pascal de Izaguirre n’a pourtant été jamais aussi ambitieux pour le développement de son entreprise, qui exploite actuellement une flotte de sept avions, pour un chiffre d'affaires de 470 millions d’euros. Ses raisons d’y croire ? L’arrivée d’un nouvel actionnaire, Intro Aviation, un expert du secteur, et une stratégie cohérente, déployée sur le long terme.

Sa bio express 1984 : Diplômé de l’ENA. Commence sa carrière au sein de la Direction générale de l’aviation civile du ministère des Transports. 1989 : Entre chez Air Afrique, comme directeur général adjoint commercial. 1992 : Rejoint Air France, d'abord comme adjoint au directeur des relations internationales. Il y restera jusqu'en 2009, année où il devient conseiller à la présidence du groupe Air France/KLM. Depuis 2010 : PDG de Corsair International. 2012-février 2019 PDG de TUI France (Marmara, Nouvelles Frontières, Lookéa, Look Voyages, Fram…).

Corsair a été repris en mars dernier par le groupe allemand Intro Aviation. Quelles sont les conséquences de ce rachat pour

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Pressenti à la tête de Renault, le patron de Seat démissionne
Samsung accuse un plongeon de ses profits, les smartphones et les puces à la peine
Qu'attendre de la conférence de presse de Carlos Ghosn prévue ce mercredi 8 janvier
Souscription au capital d’une PME
L’Iran frappe des bases abritant des Américains en Irak, Trump va s’exprimer