Publicité
Marchés français ouverture 4 h 18 min
  • Dow Jones

    38 647,10
    -65,11 (-0,17 %)
     
  • Nasdaq

    17 667,56
    +59,12 (+0,34 %)
     
  • Nikkei 225

    38 725,86
    +5,39 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0746
    +0,0003 (+0,03 %)
     
  • HANG SENG

    17 990,13
    -122,50 (-0,68 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 165,25
    -1 202,97 (-1,90 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 419,91
    +6,96 (+0,49 %)
     
  • S&P 500

    5 433,74
    +12,71 (+0,23 %)
     

Corps étranger dans l’œil : comment réagir et quels sont les risques

Istock/AndreyPopov

Comprendre les risques et savoir comment réagir face à un corps étranger dans l’œil est nécessaire pour minimiser les complications potentielles et préserver la santé de nos yeux.

Notre environnement expose constamment nos yeux à divers éléments pouvant entraîner des sensations d’inconfort et d’irritation. Comme le précise le site Ophtalmologie express, les sources fréquentes de corps étrangers dans l’œil sont les particules de poussière, de saleté et de débris qui peuvent être portés par le vent ou générés lors d’activités manuelles. Des éclats de métal, de verre ou de plastique peuvent survenir lors de travaux de bricolage, présentant le risque de pénétrer dans l’œil et de causer des lésions potentiellement graves. Également, lors d’activités en extérieur, des insectes et des particules en suspension, comme des fragments végétaux, peuvent accidentellement se trouver sur notre trajectoire visuelle, provoquant des sensations de démangeaisons et d’irritation.

Lorsqu’un corps étranger pénètre dans l’œil, il est essentiel de connaître les bons gestes à adopter afin de limiter les risques de complication. Même si l’irritation peut être intense, il est important de résister à l’envie de se frotter l’œil. En effet, le frottement peut aggraver la situation en introduisant davantage le corps étranger dans l’œil, ce qui peut causer des blessures plus graves. En revanche, cligner des paupières de manière répétée et douce peut aider à déloger le corps étranger de la surface de l’œil. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite