La bourse est fermée

Coronavirus : la ville de Nice sort les drones pour faire respecter les mesures de confinement

"Les déplacements sont interdits sauf dérogation", hurlent les haut-parleurs des machines. Ou encore, "respectez les distances de sécurité s'il vous plaît". Deux messages pré-enregistrés, répétés par les drones niçois. C'est la société Drone 06, "spécialisée dans la prise de vue aérienne par drone civil", comme on peut le lire sur son site, qui est chargée de l'opération. L'opérateur privé niçois, qui a proposé ses services à la préfecture, pilote ces petits drones de 800 grammes pour 30 centimètres de diamètre, comme il l'explique au Parisien. Le dispositif pourra par la suite être testé dans d'autres villes du département, comme l'a appris Nice Matin. En effet, les mesures de confinement étant prises trop à la légère, selon la préfecture des Alpes-Maritimes, celle-ci entend durcir le ton dans les jours à venir.

Cela passe également par l'interdiction d'accès aux plages du département, selon un arrêté préfectoral datant de ce jeudi. Confiné chez lui, Bernard Gonzalez, préfet des Alpes-Maritimes menaçait alors les Niçois de fermer la Promenade des Anglais. C'est désormais chose faite, puisque ce vendredi matin, sur l'antenne de LCI, Christian Estrosi, maire de Nice, a annoncé la fermeture de cette grande avenue longeant la plage. "Il y a une inconscience qui est franchement intolérable, c’est pour cette raison que je prends des arrêtés qui seront valables dès ce matin", déplore le maire de Nice. "J'envisage même des mesures de couvre-feu", a-t-il prévenu.

À lire aussi — La police espagnole utilise des drones dans les lieux publics

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La Pologne crée une app qui oblige les malades du Covid-19 à prendre des selfies pour prouver qu'ils sont chez eux
Les supermarchés donnent la priorité au personnel soignant pendant le confinement
Avec Deliveroo, vous pouvez vous faire livrer des produits Franprix à domicile
'DOOM Eternal' est le premier grand jeu de 2020 et l'échappatoire dont nous avons besoin en cette période compliquée
Le retour sur la Lune prévu par la NASA en 2024 pourrait être compromis par la crise sanitaire