La bourse ferme dans 4 h 55 min
  • CAC 40

    6 221,76
    +13,18 (+0,21 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 986,04
    +9,76 (+0,25 %)
     
  • Dow Jones

    33 730,89
    +53,62 (+0,16 %)
     
  • EUR/USD

    1,1972
    -0,0011 (-0,10 %)
     
  • Gold future

    1 747,60
    +11,30 (+0,65 %)
     
  • BTC-EUR

    52 241,81
    -1 044,60 (-1,96 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 364,68
    -11,10 (-0,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    62,73
    -0,42 (-0,67 %)
     
  • DAX

    15 245,17
    +36,02 (+0,24 %)
     
  • FTSE 100

    6 962,38
    +22,80 (+0,33 %)
     
  • Nasdaq

    13 857,84
    -138,26 (-0,99 %)
     
  • S&P 500

    4 124,66
    -16,93 (-0,41 %)
     
  • Nikkei 225

    29 642,69
    +21,70 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    28 793,14
    -107,69 (-0,37 %)
     
  • GBP/USD

    1,3782
    +0,0001 (+0,01 %)
     

Coronavirus: Le vaccin AstraZeneca autorisé en France pour les plus de 65 ans, annonce Véran

·1 min de lecture
CORONAVIRUS: LE VACCIN ASTRAZENECA AUTORISÉ EN FRANCE POUR LES PLUS DE 65 ANS, ANNONCE VÉRAN

PARIS (Reuters) - Le vaccin développé par AstraZeneca contre le COVID-19, jusqu'à maintenant recommandé pour les moins de 65 ans, pourra désormais être administré en France sans aucune limite d'âge, a annoncé lundi Olivier Véran.

"Désormais, toutes les personnes qui sont âgées de 50 ans et plus et qui ont des comorbidités ou des fragilités comme le diabète, l’hypertension ou un antécédent de cancer peuvent se faire vacciner avec AstraZeneca sans limite d’âge", a déclaré le ministre de la Santé sur France 2.

Début février, le Haute Autorité de Santé avait donné son feu vert à l'utilisation du vaccin mais ne l'avait recommandé que pour les moins de 65 ans.

Olivier Véran a aussi déclaré sur France 2 que le couvre-feu et les mesures de restrictions décidées pour freiner la propagation de l'épidémie resteraient encore en vigueur pour les quatre à six prochaines semaines, confirmant un calendrier évoqué dans la journée par Emmanuel Macron.

"Le président rappelle (...) que, hélas, sur les quatre à six prochaines semaines, il ne faut pas compter qu'on réduise la voilure des mesures", a dit le ministre. "Le couvre-feu et les mesures actuelles seront un minimum sur les quatre à six prochaines semaines."

(Bertrand Boucey et Matthieu Protard)